Tramadol chez l'enfant : l'ANSM met en garde contre les risques du surdosage

Tramadol chez l'enfant : l'ANSM met en garde contre les risques du surdosage

Dr Irène Drogou
| 17.06.2016

L'Agence nationale du médicament (ANSM) vient de publier un point d'information sur le risque d'erreurs médicamenteuses graves concernant le tramadol buvable chez l'enfant. Dans les signalements enregistrés, le surdosage, pouvant être d'évolution fatale, était « principalement lié à un manque d'information ou à des incompréhensions de la posologie », décrit l'agence.

Deux spécialités en solution buvable, dont l'utilisation est réservée à l'enfant à partir de 3 ans et à l'adolescent, sont actuellement commercialisées en France : Topalgic et Contramal.

Recommandations aux médecins prescripteurs

En cas de surdosage, les symptômes suivants peuvent être observés : vomissements, rétrécissement de la pupille, troubles de la conscience, convulsions, difficultés respiratoires pouvant aller jusqu'à l'arrêt respiratoire. L'ANSM rappelle que « ces symptômes nécessitent une prise en charge urgente et l'hospitalisation des patients ».

L'ANSM fait des recommandations spécifiques aux médecins prescripteurs. Aux médecins, il est demandé de : rédiger la posologie en nombre de gouttes par prise et en nombre de prises par jour ; d'informer les parents de respecter strictement les posologies prescrites ; d'informer les parents de tenir ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants ; d’informer les parents des signes de surdosage et de la nécessité de consulter immédiatement en cas d'apparition de tels signes, notamment lors de la première administration chez l'enfant.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
Raphaël L Médecin ou Interne 20.06.2016 à 14h36

On a déjà supprimé le Codenfan pour les douleurs infantiles sévères. Je pense que la vieille idée reçue, que les enfants ne souffrent pas comme les adultes et ne ressentent pas la douleur due à Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Cancer du col de l'utérus : le frottis permet d'éviter 9 cas sur 10

FROTTIS

« Grâce au frottis de dépistage, le cancer du col de l’utérus peut être évité dans 9 cas sur 10 », rappelle l'Institut national du cancer (I... 2

Hamon et Valls, deux candidats qui bousculent les médecins libéraux

hamon valls

Benoît Hamon a créé la surprise ce dimanche en remportant avec 36,3 % des voix le premier tour de la primaire à gauche devant l'ex-Premier... 6

Souffrance des soignants : la plateforme SPS a reçu 250 appels depuis fin novembre, surtout des femmes

sps

La plateforme d'appel* de l'association Soins aux professionnels de santé (SPS), lancée le 28 novembre et présidée par l'ancien patron du... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter