Silvio Berlusconi opéré après un malaise cardiaque

Silvio Berlusconi opéré après un malaise cardiaque

Ariel F. Dumont
| 13.06.2016
  • berlusconi

Victime d'un malaise grave le 5 juin dernier, l'ancien président du Conseil italien Silvio Berlusconi a immédiatement été transporté à l'hôpital San Raffaele à Milan. Le « Cavaliere », 79 ans, devrait subir le remplacement d'une valve aortique biologique d'origine animale (prélevée chez un cochon puis « retravaillée » selon une source médicale). Une intervention lourde qui doit durer environ quatre heures.

« Cette opération est quasiment de routine et ne comporte normalement pas de risques. Certes, Silvio Berlusconi est un homme fatigué par les excès et son rythme de vie et il a aussi un passé médical chargé. L'opération toutefois devrait bien se passer », confie le cardiologue Gianfranco Rossi. Pour sa part, Alberto Zangrilli, médecin personnel du milliardaire a estimé à 2 ou 3 % les risques de cette intervention.

Un passé médical chargé

L'ancien chef de gouvernement a multiplié les problèmes de santé durant les quinze dernières années : un cancer de la prostate, une uvéite, un Alzheimer au premier stade, des problèmes cardiaques. Ses multiples interventions esthétiques, les liftings, les blépharoplasties, les traitements selon la rumeur pour les troubles érectiles, témoignent par ailleurs d'une course à la montre contre le temps qui passe.

Le leader qui a dominé la scène politique italienne pendant plus de vingt ans se devait également de renvoyer l'image d'un homme fort sur le plan physique.

En 1997, les médecins lui diagnostiquent un cancer de la prostate mais l'opération a lieu dans le plus grand secret. « Un leader politique a beaucoup d'adversaires prêts à profiter de ses faiblesses. Je n'ai rien dit », racontera Silvio Berlusconi trois ans plus tard. Cacher la maladie comme l'ont fait d'autres hommes d'État avant lui, une maxime pour le milliardaire.

Après avoir perdu les élections en 2006 contre le centre gauche, Silvio Berlusconi part à Cleveland (Ohio) pour se faire implanter un stimulateur cardiaque. « Je pars m'amuser quelques jours à Las Vegas », lance le Cavalier aux journalistes avant de prendre l'avion. L'an dernier, rebelote, le dispositif électronique est remplacé.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 10

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 8

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter