Médicaments anti-Alzheimer : une association s'oppose au déremboursement total

Médicaments anti-Alzheimer : une association s'oppose au déremboursement total

Christophe Gattuso
| 08.06.2016
  • alzheimer

La Haute Autorité de santé (HAS) réévalue actuellement le service médical rendu (SMR) des quatre médicaments anti-Alzheimer actuellement sur le marché.

En 2011, la HAS avait rendu un avis conduisant à une baisse du taux de remboursement de 65 % à 15 % des quatre molécules prescrites contre la maladie neuro-dégénérative : le donépézil, la rivastigmine, la galantamine et la mémantine.

L'association de patients France Alzheimer et maladies apparentées redoute que l'efficacité de ces molécules soit jugée insuffisante, entraînant de facto le déremboursement total de ces traitements. « Tout s’oppose aujourd’hui à une telle décision qui serait inappropriée et dangereuse », affirme l'association.

La fédération nationale des centres mémoires de ressources et de recherche a récemment souligné qu'il serait « prématuré de tout arrêter ». Une enquête menée par la fédération a révélé qu'une large majorité des spécialistes concernés jugeaient ces traitements « utiles dans leur pratique ».

Un enjeu, le diagnostic précoce

Selon France Alzheimer, les quatre médicaments dans le collimateur constituent une « réponse thérapeutique pertinente » pour de nombreuses personnes malades et peuvent « améliorer les troubles du comportement de certains malades »« Sans aucun traitement médicamenteux spécifique, l’intérêt du diagnostic, aux yeux des familles et de certains professionnels de santé, pourrait apparaître secondaire », argumente l'association. 

Le déremboursement total aurait par ailleurs une incidence économique limitée sur les finances de la Sécurité sociale (les quatre molécules étant toutes génériques depuis 2016).

Quelque 850 000 personnes seraient actuellement atteintes de la maladie d'Alzheimer et 1,3 million d’individus pourraient être touchés en 2020, selon une projection démographique.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 25 Commentaires
 
Ouassila C Médecin ou Interne 11.06.2016 à 21h36

«  Apres plus de 15 ans d expérience aupres de patints atteints de maladie d Alzheimer et apparentés je trouve qu Il ya une vraie utilitie clinique et de santé publique à l utilisation de ses medic Lire la suite

Répondre
 
Hervé M Médecin ou Interne 11.06.2016 à 14h21

« Euh mais n'est ce pas ce médicament produit par un grand labo allemand qui est un descendant du gaz Zyklon B?
On ne saurait dans ces conditions critiquer son efficacité... Le tout est de savoir ce Lire la suite

Répondre
 
Einstein Médecin ou Interne 10.06.2016 à 13h01

Pendant des années, on nous a reproché de ne pas faire le diagnostic et de ne pas traiter les patients Alzheimer... Maintenant, on nous accuse d’utiliser des médicaments inutiles et dangereux ! Lire la suite

Répondre
 
jean p Médecin ou Interne 10.06.2016 à 09h13

Des médicaments inutiles et pourvoyeurs d'effets iatrogènes pas franchement anodins. L'inaction médicamenteuse angoisse les gériatres et les familles. Le fric dépensé dans le remboursement de ces Lire la suite

Répondre
 
TB/ médecin Médecin ou Interne 11.06.2016 à 06h06

« vous vous trompez, l'aide à la personne et l'accompagnement des familles, sont systématiquement à la prise en charge médicamenteuse. »

Répondre
 
bruno c Médecin ou Interne 09.06.2016 à 14h01

Tant que le Dexeryl reste remboursé...

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Hollande jette l'éponge, que va faire Touraine ?

hollande

François Hollande a créé la surprise jeudi 1er décembre en annonçant qu'il ne briguerait pas un second mandat à l'Élysée. Mais avant de... 23

Les amants diaboliques à l'italienne : un médecin et une infirmière accusés d'une dizaine de meurtres à l'hôpital

Laura Taroni

Soupçonnés d'avoir assassiné plusieurs patients en fin de vie, Leonardo Cazzaniga médecin anesthésiste, et sa maîtresse, Laura Taroni, de... Commenter

Plus de 2 300 personnes ont bénéficié d'une PreP depuis sa prise en charge à 100 % en janvier

prep

La ministre des Affaires sociales et de la Santé et des Marisol Touraine a une nouvelle fois défendu le traitement préventif contre le sida... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter