Les pharmaciens de plus en plus exposés aux agressions violentes

Les pharmaciens de plus en plus exposés aux agressions violentes

27.05.2016
  • pharmacie

L'Ordre national des pharmaciens a dénoncé le 26 mai les agressions de plus en plus violentes dont sont victimes les officinaux, confrontés notamment « à la souffrance » de la population dans un contexte économique difficile.

En 2015, l'Ordre des pharmaciens a reçu 131 déclarations d'agressions, dont un tiers lié aux vols de caisse (et 48 % d'agressions verbales). C'est certes moins qu'en 2014 (152) mais 14 % de ces agressions ont été commises par arme à feu, « ce qui témoigne de l'extrême violence subie parfois par les pharmaciens d'officine », souligne-t-il.

Après une stabilisation ces trois dernières années, la part des violences à main armée repart à la hausse (+3 %).

Difficultés de prise en charge

« Ce nombre est largement sous-estimé car les pharmaciens n'ont pas toujours le temps ou l'envie de déclarer leur agression », ajoute l'Ordre qui souhaite inciter les officinaux à déclarer plus systématiquement ces faits.

De plus en plus d'agressions sont liées aux difficultés de prise en charge du patient (+6 %), comme par exemple des patients réclamant le tiers payant alors qu'ils ne présentent pas de Carte vitale, ou encore des personnes qui se voient refuser la délivrance de médicaments faute d'ordonnance conforme.

Au 1er janvier, la France métropolitaine comptait 21 591 officines.

(Avec AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
C. Normal Médecin ou Interne 28.05.2016 à 20h05

«  Vous avez droit à une assistance médico-psychologique dans votre job? »

Répondre
 
JEAN B Médecin ou Interne 28.05.2016 à 14h49

« NON ! En aucun cas "la souffrance des populations" ne saurait expliquer ni justifier des agressions. Il faudrait presque alors plaindre les agresseurs. Il y en a marre des ces prétendues explication Lire la suite

Répondre
 
C. Normal Médecin ou Interne 28.05.2016 à 19h40

«  Chacun son type de casseroles (hdt/pdt...) »

Répondre
 
DJNG Médecin ou Interne 28.05.2016 à 09h15

« Le titre ne correspond pas au contenu : "de plus en plus exposés à des agressions violentes" (parce qu'il existe sans doute des agressions non violentes) ou "exposés à des agressions de plus en plus Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 18

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 16

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter