La santé des médecins - Dr Vanessa Belpomme : entre non-assistance et acharnement thérapeutique, le refus de soins

La santé des médecinsDr Vanessa Belpomme : entre non-assistance et acharnement thérapeutique, le refus de soins

23.05.2016
Le Dr Vanessa Belpomme est à la fois médecin urgentiste et médecin expert judicaire près la CCI (Commission de Conciliation d'Indemnisation des accidents médicaux des affections et des infections iatrogènes). Elle fait le point pour « le Quotidien » sur la délicate question du refus de soins par le patient, un acte rare mais très déstabilisant pour un médecin.

LE QUOTIDIEN : Peut-on obliger un patient qui oppose un refus de soins à accepter une prise en charge ?

Dr VANESSA BELPOMME : Le refus de soins déstabilise les médecins et lui fait craindre une procédure juridique. Pourtant, un malade peut refuser de se faire soigner. C'est d'ailleurs un droit fondamental qui a été inscrit dans la Loi 2002-2003 du 4 mars 2002 : « aucun ucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Enquête Ifop pour « le Quotidien »Sondage exclusif : Fillon et Macron en tête des intentions de vote des médecins

Enquête Ifop pour « le Quotidien » - Sondage exclusif : Fillon et Macron en tête des intentions de vote des médecins-0

Bien moins enclins à l’abstention que l’ensemble des Français, les médecins libéraux s’avèrent polarisés par la droite de François Fillon... 40

Hypercholestérolémie : la HAS recommande d'utiliser l'outil SCORE en prévention primaire entre 40 et 65 ans

CHOLESTEROL

La Haute Autorité de Santé (HAS) publie aujourd'hui 3 fiches mémo « afin de guider les professionnels de santé sur la manière d'appréhender... 4

Au congrès de la médecine générale, une pétition pour un DES à 4 ans !

Le collège de la médecine générale a lancé une pétition pour porter le diplôme d'études spécialisées (DES) de trois à quatre ans. L'annonce... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter