Travail aidé, mise aux normes, télémédecine : les ophtalmologistes se posent en précurseurs

Travail aidé, mise aux normes, télémédecine : les ophtalmologistes se posent en précurseurs

Marie Foult
| 09.05.2016
  • oPHTALAMO

Le Dr Thierry Bour, président du Syndicat national des ophtalmologistes de France (SNOF), s'est félicité ce lundi 9 mai du bon niveau de mise aux normes des cabinets pour les rendre accessibles aux handicapés, lors du 122e Congrès de la Société française d'ophtalmologie, organisé jusqu'au 10 mai à Paris.

« D'après un sondage réalisé auprès de nos adhérents [auquel ont répondu plus de 1 800 praticiens], 67 % des locaux sont...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commenter 5 Commentaires
 
frederique m Médecin ou Interne 11.05.2016 à 21h33

« Ophtalmo de secteur 1 , je n'opterai pas pour le travail aidé , car cet exercice est trop couteux : le SNOF a calculé le cout annuel d'un poste d'ortoptiste : 44 571 euros , auquel il faut rajoute Lire la suite

Répondre
 
Salters75 Médecin ou Interne 10.05.2016 à 00h27

Ça existe encore des ophtalmos ?

Répondre
 
JEAN FRANCOIS C Médecin ou Interne 09.05.2016 à 23h32

« Oui bon. Pour l'accessibilité, je serais curieux de vérifier tous les pinaillages de cette loi démente. Les marches sont-elles anti réfléchissantes dans la cage d'escalier ? Les toilettes handicapés Lire la suite

Répondre
 
désert médical du cher Médecin ou Interne 09.05.2016 à 20h43

« Il manque juste une notion les orthoptistes sont encore plus en situation de pénurie avec à peine plus d une dizaine d école en France
Et le concours d entrée est encore plus sélectif que paces »

Répondre
 
JEAN BERNARD R Médecin ou Interne 10.05.2016 à 06h21

On ne peut pas comparer le probatoire des études d'orthoptie avec la PACES. Au maximum, il doit y avoir 2 candidats pour une place, il n'y a pas besoin de prépa, le programme est celui de terminale S Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

L'ordonnance très libérale de la patronne de l'iFRAP pour « sauver la santé »

Agnès Verdier-Molinié

Agnès Verdier-Molinié ne manque pas d'idées. La directrice de la Fondation iFRAP, think tank libéral qui étudie l’efficacité des politiques... 6

Des médecins de Pau pétitionnent contre les pénalités visant les patients « hors parcours »

petition

« Nous demandons un moratoire pour stopper les sanctions financières dont sont victimes les patients ne trouvant pas de médecin traitant. »... 1

Création d'un modèle miniature d'appareil reproducteur féminin

Woodruff Lab

Une équipe de l’université Northwestern (Illinois, États-Unis) a développé un appareil reproducteur féminin miniature, et l'a présenté dans... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter