Accusé de faire la pub d'un médecin, un maire se paie les « précieux ridicules » de l'Ordre

Accusé de faire la pub d'un médecin, un maire se paie les « précieux ridicules » de l'Ordre

Christophe Gattuso
| 03.05.2016
  • Guillaume Peltier

Vous êtes maire d'une commune rurale et vous venez enfin de trouver un successeur au médecin de famille qui a pris sa retraite, ne vous en réjouissez surtout pas trop !

Dans un billet publié lundi 2 mai dans « le Figaro », Guillaume Peltier, maire Les Républicains (LR) de Neung-sur-Bevron (Loir-et-Cher), fait part de sa consternation. Il y a quelques semaines, le jeune maire (39 ans) du chef-lieu de canton de 1 263 habitants dans la Sologne se réjouissait que sa commune soit enfin parvenue à recruter un jeune médecin français de 32 ans, généraliste et urgentiste. L'édile a partagé cette bonne nouvelle dans le bulletin municipal. Un encart y précise que le nouveau médecin est disponible tous les jours du lundi au vendredi, rappelle l'adresse du cabinet, son numéro de téléphone et ses horaires d'ouverture.

Quelle ne fut pas la stupéfaction de Guillaume Peltier de recevoir un courrier menaçant de l'Ordre des médecins du Loir-et-Cher l'informant qu'il était susceptible d'être poursuivi devant la section disciplinaire du conseil régional pour avoir fait de la publicité au nouveau praticien.

Dans ce courrier dont « le Quotidien » a eu copie, l'institution cite les articles du code de la santé publique qui interdisent « tous procédés directs ou indirects de publicité ». L'Ordre départemental précise qu'est également susceptible d'être poursuivi pour publicité le nouveau médecin, malgré lui.

Remontrances des doctes docteurs et serment d'hypocrites

Dans son texte, le jeune maire tourne en dérision les réprobations ordinales, jugées à côté de la plaque. Il estime « incongru » d'être ainsi rappelé à l'ordre pour avoir informé ses concitoyens de l'arrivée d'un nouveau praticien dans leur commune. « Plus un médecin pour faire une ordonnance, mais un parterre de doctes docteurs pour rédiger une lettre de remontrances ! Parce que j'ai chassé mon médecin ? Non, parce que je l'accueille ! »

« Un médecin au village ? Que nul ne le sache, que nul ne s'en réjouisse, ou que le village paie : voici l'ordonnance de l'Ordre des médecins. Me voici revenu au temps de Molière, écrit Guillaume Peltier dans sa tribune. Un collège de médecins malgré nous, un ordre pontifiant de précieux ridicules, au chevet d'un monde rural presque à l'agonie, et qui nous donne la leçon ! »

Joint par « le Quotidien », Guillaume Peltier souligne avoir recherché un successeur au dernier médecin de son village « pendant un an et 44 rendez-vous ». Révolté par la procédure disciplinaire de l'Ordre, qui ne fait pas la distinction entre l'information et la promotion, il souhaite que son travail d'alerte permette de « mettre fin à l'absurdité de l'administration française ». 

« Je laisse aux bureaucrates leur serment d'hypocrites, et garde ma pépite au serment d'Hippocrate », conclut poétiquement le président de la communauté de communes de la Sologne des étangs et conseiller régional du Centre - Val de Loire.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 119 Commentaires
 
Daniel D Médecin ou Interne 14.05.2016 à 16h51

«  Quel bulletin municipal ne mentionne pas la liste des médecins de garde ?! l'ordre des médecins ne rate pas une occasion de se ridiculiser en prises de position aberrantes (pour prouver son utilité Lire la suite

Répondre
 
Sans ROSP Médecin ou Interne 09.05.2016 à 22h04

« Et se servir de cette instance pour leur profit : mettre un de leur enfant dans la gestion des événements ou webmasters ou pour les petits fours ... »

Répondre
 
Claude B Médecin ou Interne 09.05.2016 à 17h19

Le Conseil de l'Ordre est vraiment une honte pour notre profession. Cette mésaventure illustre le caractère archaïque et coupé des réalités de cette organisation.
Claude B Médecin

Répondre
 
veronique B Médecin ou Interne 09.05.2016 à 15h28

ça sent le règlement de compte !

que penser des médecins hyper médiatisés dans les ondes et sur les écrans qui se font de l'autopromotion en" direct live"...bizarre dans ce cas l'Ordre ne dit rien Lire la suite

Répondre
 
veronique B Médecin ou Interne 09.05.2016 à 15h23

Effectivement, ça sent le règlement de compte !
Que devons-nous penser de tous ces médecins largement médiatisés dans les ondes et sur nos écrans ; bizarre .... Dans ces cas d'autopromotion Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Régime complémentaire et ASV : la retraite « en temps choisi » applicable dès 2017 !

CARMF Médecin retraite

Tout vient à point… Après l'échec en 2014 d'un premier projet de « retraite à la carte » (une réforme du seul régime complémentaire... 3

Contraception Essure : après le lancement d'une action judiciaire, le CNGOF appelle à un recueil fiable des données

Essure

Les micro-implants tubaires Essure de contraception définitive font l'objet d'une première action en justice en France contre le fabricant... Commenter

« Bref, je suis interne d’ortho », la parodie d’un étudiant visionnée près de 400 000 fois

En bref Interne en ortho

Rémi di Francia n’en revient pas. Sa vidéo parodique sur l'internat diffusée le 16 novembre dernier rencontre un énorme succès sur les... 9

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter