Pas encore lancée, la concertation sur la vaccination essuie les critiques

Pas encore lancée, la concertation sur la vaccination essuie les critiques

David Bilhaut
| 05.04.2016
  • VACCIN

Annoncée début janvier par la ministre de la Santé, la « grande concertation citoyenne » sur la vaccination, dont le lancement se fait attendre, est déjà vertement critiquée. À l’occasion d’un point presse organisé lundi au bureau du Parlement européen à Paris, la députée européenne Michèle Rivasi a qualifié l’événement à venir de « mascarade démocratique ».

Destinée à recueillir « les contributions citoyennes, professionnelles, associatives et institutionnelles », une plateforme Web devait voir le jour à partir du mois de mars. « Ce site de contribution n’est même pas construit », affirme Thomas Dietrich, désormais ex-secrétaire général de la Conférence nationale de santé (CNS) après sa retentissante démission fin février pour dénoncer une « vaste mascarade » de démocratie dans le champ de la santé.

Renforcer la méfiance

Au-delà des retards de calendrier, ce dernier pointe ici « un problème de méthode » qui « ne crée pas les conditions nécessaires à un vrai débat public autour de la vaccination ». Originellement prévue depuis avril 2015 au sein de la CNS, l’organisation du grand débat public à ce sujet a finalement été confiée à la nouvelle Agence nationale de santé publique (ANSP). « Le problème, c’est qu’elle est juge et partie car tout le monde sait que l’INPES (intégrée au sein de l’agence) fait de la communication pour inciter les gens à se faire vacciner ». À ses yeux, « cela ne fera que renforcer la méfiance autour de la vaccination ». Également présent à ce point presse, le biologiste Jacques Testart a comparé la future plateforme Web collaborative à un « café du commerce numérique » où chacun « pourra déverser tous les lieux communs, les idées préconçues, les avis intéressés qui parcourent la société ». Pour le président d’honneur de Sciences citoyennes, « ce débat sur la politique vaccinale commence mal ».

Usine à gaz

À partir du mois de mai, trois jurys, de citoyens, de professionnels de santé et d’experts scientifiques doivent en principe analyser les contributions recueillies au sein de cette plateforme, en « n’écartant aucune question de fond que se posent les Français », selon les dires de Marisol Touraine. Là encore, Jacques Testart n’est pas tendre, qualifiant tour à tour le dispositif d’une « usine à gaz » et de « nouveau leurre démocratique ».

Le comité d’orientation mis en place par l’Agence nationale de santé publique traduira les tendances en recommandations. « Un pas supplémentaire pour orienter la politique de santé en relativisant ce que souhaitent les citoyens si cela ne correspond pas à une politique déjà préétablie », considère le biologiste. « On prend les citoyens pour des imbéciles et l’on ne crée pas les conditions d’un débat renseigné », soutient la sénatrice Front de gauche, Laurence Cohen, qui déplore une absence de volonté politique de « bouger les choses ».

À l’issue de cette conférence, Michèle Rivasi a renouvelé son appel à élargir le débat sur la politique du médicament et des vaccins. « Tant qu’on ne crée pas les conditions de confiance, on ne pourra pas faire un pas de plus » sur ce sujet, conclut-elle.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
Jacques R Médecin ou Interne 06.04.2016 à 10h05

Le retour de Testard!
Mais on s'en souvient de ce Biologiste (non médecin je le rappelle): il n'y a pas que l'eau qui a de la mémoire.

Répondre
 
Jacques R Médecin ou Interne 06.04.2016 à 13h52

Testard est un grand défenseur de Benveniste.

Répondre
 
Didier V Médecin ou Interne 06.04.2016 à 12h00

Bonjour,
Ne pas confondre Benveniste et la mémoire de l'eau avec Testard et la première FIV en France !!

Répondre
 
Dr VULCAN Médecin ou Interne 05.04.2016 à 22h25

« A la une d'un journal de Province
Méningitec® : 155 nouvelles assignations contre le distributeur du vaccin
Une expertise indépendante vient de confirmer la présence de nono particules très tox Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Pollution de l'air : la DGS appelle à la vigilance pour les plus vulnérables

alternee

Alors que l'épisode de pollution de l'air aux particules fines PM10 s'étend sur l'Ile-de-France, les Hauts-de-France, la Normandie, le... Commenter

À Reims, la corpo et le CHU déroulent le tapis rouge aux nouveaux internes

À Reims, la corpo et le CHU déroulent le tapis rouge aux nouveaux internes-1

Le comité des internes de Reims Champagne-Ardenne (CIRC) et le CHU de Reims organisent depuis deux ans une journée pour accueillir les... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter