Liens d'intérêts : une transparence... encore bien opaque, accuse la Cour des comptes

Liens d'intérêts : une transparence... encore bien opaque, accuse la Cour des comptes

Henri de Saint Roman
| 23.03.2016
  • cour comptes

Quatre ans après le vote de la loi Bertrand de décembre 2011, en partie consacrée à la prévention des conflits d'intérêt dans le champ sanitaire, la Cour des Comptes rend public ce mercredi un rapport critique sur la situation avec un message clair : les zones d'ombre sont encore bien présentes. 

Trois dispositions majeures ont été introduites par cette réforme inspirée du Sunshine Act : la généralisation de l'obligation de déclaration de liens d'intérêt et de leur...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commenter 6 Commentaires
 
b g Médecin ou Interne 25.03.2016 à 20h33

« Tout à fait d'accord pou éviter les voyages en Chine de nos amis cardiologues des années 90
Mais qu'attendent nos brillants politiciens pour voter une loi de bon sens: pas plus de deux mandats de Lire la suite

Répondre
 
Etienne LB Médecin ou Interne 24.03.2016 à 11h37

Les comptes cachés de Jérôme Cahuzac ont été alimentés par des prébendes de laboratoires pharmaceutiques espérant tirer profit de son entregent d'ancien collaborateur du ministre Claude Evin. La Lire la suite

Répondre
 
HUBERT B Médecin ou Interne 24.03.2016 à 02h15

Cahuzac me semble en exemple de probité de ceux qui nous gouvernent: lutter contre la fraude fiscale.

Répondre
 
barbpat Dentiste 23.03.2016 à 23h03

« Il y a un certain temps, il y avait un service indépendant qui recueillait les mesures d'environnement et radioactivité à mururoa; le SMS. C'était des fonctionnaires, donc des personnes " indépen Lire la suite

Répondre
 
patrice p Médecin ou Interne 25.03.2016 à 11h29

Voilà une belle réflexion à laquelle j'adhère. J'ai eu la chance d'avoir des enseignants considérés comme des "emmerdeurs" en leur temps. Ils n'acceptaient ni la pensée unique ni la "dictature Lire la suite

Répondre
 
sirius Médecin ou Interne 23.03.2016 à 19h50

« On pourrait demander son avis au Pr Even  »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

L’ANSES fixe de nouveaux repères pour la consommation alimentaire des adultes

ANSES

L’Agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation et du travail (ANSES) publie ce mardi un avis et un rapport qui actualisent les... 1

Les ordonnances du SML pour « soigner » les maux de Valls et Hamon

Après un « examen complet » des programmes des deux candidats arrivés en tête du premier tour de la primaire à gauche, les médecins du SML... 1

AZF, 13 novembre, Nice : les pistes pour améliorer l'accompagnement psychologique des victimes

psy

Alors que le troisième procès AZF s'ouvre ce 24 janvier, le Pr Jean-Philippe Raynaud, chef du service Psychiatrie de l'enfant et de... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter