Négos : les pistes de la CNAM pour booster l'installation des médecins

Négos : les pistes de la CNAM pour booster l'installation des médecins

Christophe Gattuso
| 16.03.2016
  • cnam

L'assurance-maladie présente ce mercredi 16 mars aux syndicats de médecins libéraux et aux organisations de jeunes ses pistes pour faciliter l'installation dans les zones sous-denses, à l'occasion de la reprise des négociations conventionnelles.

Selon un document communiqué aux syndicats, que « le Quotidien » s'est procuré, la CNAM envisage de revoir les actuels dispositifs conventionnels qui ont donné des résultats mitigés (options démographie et option santé...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commenter 41 Commentaires
 
AD24 Médecin ou Interne 17.03.2016 à 18h13

Rémunération "hybride" à laquelle on ne comprend plus rien...
Cotisations retraite qui ne cessent d'augmenter...
Paperasse administrative...
Dépeçage de la médecine... etc...
Tout cela ne donne Lire la suite

Répondre
 
AD24 Médecin ou Interne 17.03.2016 à 16h33

Ah... bon, c'est seulement maintenant qu'ils se rendent compte que les aides seraient plus utiles si elles étaient versées au début de l'installation et non 1 an 1/2 après ...

Répondre
 
pierre b Médecin ou Interne 21.03.2016 à 19h49

« 1 an 1/2 avant que ne tombe des subventions, c'est juste pour gagner du temps et s'assurer du sérieux du candidat à la subvention »

Répondre
 
Lucien K Médecin ou Interne 16.03.2016 à 17h36

Les maisons médicales fleurissent mais ne se remplissent pas et c'est même le contraire dans l'Est de la Seine-et-Marne. Il manque autre chose pour motiver de nouvelles installations.
Les Lire la suite

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 16.03.2016 à 23h16

« Ubuesque en effet. Bon courage. »

Répondre
 
JOËL P Pharmacien 16.03.2016 à 15h11

Village rural avec une pharmacie, un médecin, tout serait parfait. Sauf que la mode des maisons médicales et installation groupée fait fuir notre médecin vers un autre village, avec pour conséquence Lire la suite

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 16.03.2016 à 23h15

« Bien vu. »

Répondre
 
AD24 Médecin ou Interne 17.03.2016 à 17h15

Il n'y a pas que la mode des maisons de santé construites par la commune ou l'intercommunalité, il y a aussi la mode des pharmacies qui en se rénovant ajoutent des cabinets médicaux à leur structure, Lire la suite

Répondre
 
totophe Pharmacien 16.03.2016 à 11h58

Bonjour, l'argent est mis en avant dans ces commentaires, dans notre commune, il y a eu un départ à la retraite ca 160 k€, aucun frais (4 000 de loyer, aucun emprunt), 12 500 € net par mois, dans une Lire la suite

Répondre
 
Salters75 Médecin ou Interne 16.03.2016 à 12h31

Ben oui, le pb c'est que faire du conjoint, ou mettre les enfants en classe etc etc ET SURTOUT pas 50h par semaine, parce que 12500 net par mois il faut en faire des actes !!! Et puis "pas de frais" Lire la suite

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 16.03.2016 à 13h35

La répartition ne peut être espérée que quand les médecins seront respectés, ce n'est pas demain la veille. Les pharmaciens aussi devraient apprendre à se faire respecter, d'ailleurs. (Et je rappelle Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

L’ANSES fixe de nouveaux repères pour la consommation alimentaire des adultes

ANSES

L’Agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation et du travail (ANSES) publie ce mardi un avis et un rapport qui actualisent les... Commenter

Des files d'attente quatre jours par an pour prendre rendez-vousSous le feu des critiques, un ophtalmo gardois défend sa méthode Abonné

Le Dr Thierry Bangil, ophtalmologue à Pont-Saint-Esprit, organise une fois par trimestre une prise de rendez-vous pour le renouvellement de... 7

Les ordonnances du SML pour « soigner » les maux de Valls et Hamon

Après un « examen complet » des programmes des deux candidats arrivés en tête du premier tour de la primaire à gauche, les médecins du SML... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter