Le Conseil de l'Europe dit non à la GPA « altruiste »

Le Conseil de l'Europe dit non à la GPA « altruiste »

Betty Mamane
| 16.03.2016
  • europe

De justesse. Avec 16 voix contre 14, le rapport recommandant d'autoriser la gestation pour autrui (GPA) « altruiste », c'est-à-dire sans contrepartie financière pour la mère porteuse, a été rejeté mardi 15 mars au Conseil de l'Europe. Signe que cette institution « n'est pas encore prête », a commenté son auteure, la sénatrice belge Petra de Sutter, gynécologue et chef du département de médecine reproductive à l’hôpital universitaire de Gand.

Le...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commenter 1 Commentaire
 
Nicolas H Médecin ou Interne 16.03.2016 à 17h54

Les responsables politiques vont en changer 2-3 membres et ça passera dans 2-3 ans... (Ils font pareils avec les comités d'éthique, Ils nomment les memmbres leur permettant d'arriver à la conclusion Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Plan maladies rares : les associations en appellent aux présidentiables Abonné

accroche evenement

À moins de 2 mois des présidentielles et à 3 mois et demi des législatives, les 210 associations et acteurs de la recherche, rassemblés dans... Commenter

Deux avenants sur l'avantage maternité et la télémédecine soumis à signatureLes « négos » reprennent, la FMF songe à partir Abonné

revel

L'assurance-maladie et les syndicats tenteront de s'accorder, mercredi, sur deux avenants relatifs à l'avantage supplémentaire maternité et... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 16

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter