Twitter pour recruter des volontaires aux essais cliniques | Le Quotidien du Médecin

Twitter pour recruter des volontaires aux essais cliniques

04.03.2016
  • twitter

Tweeter serait un moyen pour interagir avec le public et promouvoir des essais cliniques. C'est ce que révèle une équipe de médecins de l'Abramson cancer Center de l'université de Pennsylvanie dans une étude publiée dans « JAMA Oncology ». Leurs recherches portent sur des milliers de tweets mentionnant le cancer du poumon. Elles ont révélé qu'un grand nombre d'entre eux parle des essais cliniques et en particulier des techniques d'immunothérapie. Pourtant, aucun n'évoque la difficulté de recruter des personnes.

Le Dr Mina Sedrak, auteure principale de l'étude, a décidé de s'intéresser aux réseaux sociaux car pour elle « cela reste un problème de société non résolu ». Son objectif était d'évaluer comment via Twitter, les patients atteints de cancer conceptualisent leur maladie et communiquent dessus. 

15 346 tweets sur le cancer du poumon

Son équipe a ainsi épluché 1 516 tweets prix au hasard, dans un échantillon total de 15 346 tweets qui contenaient les mots « cancer du poumon » et en ont analysé le contenu. Résultats : si la majorité des tweets parlaient de soutien moral et de prévention, presque 20  % des messages concernaient les essais cliniques. 79  % d'entre eux ciblaient spécifiquement les techniques d'immunothérapie. La plupart (86  %) comprenaient des liens qui dirigent les utilisateurs vers des articles associés.

« Les essais cliniques peinent à recruter, expliquent les auteurs. Seulement 5  % des malades participent à ces tests ». Twitter pourrait être, selon eux, une alternative envisageable pour recruter des volontaires comme pour rapprocher patients et professionnels de santé. Mais cette possibilité pose des interrogations. Comme la question éthique de l'utilisation de réseaux sociaux dans le cadre de campagnes de recrutement pour des essais cliniques.

« Twitter pourrait rapprocher les médecins du public de manière productive. Mais cet usage potentiel du réseau social reste pour le moment inexploité », concluent les auteurs. 

Roxane Curtet
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Avec sa campagne de promotion des génériques, le ministère veut aussi convaincre les médecins

generiques

La ministre de la Santé Marisol Touraine a lancé ce mardi matin une campagne nationale d'information sur le médicament générique (Spot TV... Commenter

L'institut de formation privé du CLESI contraint par la justice de fermer sa filière dentaire

La Cour d'appel d'Aix-en-Provence a décidé ce mardi après-midi la fermeture de la filière de formation dentaire du Centre libre... Commenter

15 euros de franchise en cas de rendez-vous non honorés : comment Le Maire veut chasser les lapins

rdv

Dans le programme présidentiel d'un millier de pages qu'il vient de rendre public, Bruno Le Maire consacre une soixantaine de pages à la... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter