Baisse de la consommation de médicaments contre l'anxiété en 2015

Baisse de la consommation de médicaments contre l'anxiété en 2015

15.02.2016
  • med

C'est un paradoxe. Les Français ont consommé moins de médicaments contre l'anxiété au cours de l'année 2015, pourtant marquée par deux séries d'attentats et un chômage toujours élevé, a rapporté dimanche l'hebdomadaire « Le Point » sur son site Internet, citant des chiffres de la Sécurité sociale.

L'analyse porte sur les benzodiazépines anxiolytiques (Temesta, Lexomyl, Seresta, etc.), dont le nombre de boîtes remboursées par la Sécu a diminué de plus de 700 000 l'an dernier, soit une baisse de 1,4 % (48,9 millions de boîtes remboursées en 2015 contre 49,6 en 2014).

La réduction est encore plus importante pour les benzodiazépines hypnotiques, avec près de 220 000 boîtes vendues en moins l'an dernier (6,5 millions en 2015 contre 6,7 millions en 2014), soit une baisse de 3,3 %.

Seuls les antidépresseurs ont été légèrement plus consommés en 2015, avec un nombre de boîtes remboursées en hausse de 0,7 % (33,6 millions en 2015 contre 33,4 en 2014).

Stress : hausse des passages aux urgences

« La diminution de la consommation des benzodiazépines anxiolytiques se confirme », commente le Pr Antoine Pelissolo, président de l'Association française des troubles anxieux et de la dépression. « Ce n'est pas parce qu'une population encaisse des traumatismes répétés que ses membres deviennent automatiquement et maladivement anxieux », précise-t-il, ajoutant qu'il existe de nombreux « phénomènes de compensation».

Une nette augmentation des passages aux urgences pour stress avait été observée, en particulier pour les 25-35 ans, juste après les attentats de novembre à Paris, selon des chiffres fournis à l'époque par l'Institut de veille sanitaire (InVS).

 

(Avec AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
KLAUSS Médecin ou Interne 06.03.2016 à 00h47

« ISRS/ISRNS, une vaste blague? »

Répondre
 
ELODIE M Médecin ou Interne 15.02.2016 à 20h40

« C'était bien le but recherché des campagnes de diabolisation des BZD. De là à conclure que les français sont moins anxieux.... Qu'en est-il de la consommation d'ISRS? »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
desert

La démographie chancelle dans la capitaleParis, futur désert médical ? Abonné

Année après année, la capitale perd ses médecins libéraux, spécialement ses généralistes. Coût exorbitant du foncier et des loyers, poids des charges, difficultés de circulation, mise aux normes, concurrence du public : les raisons de la crise libérale ne manquent pas et les autorités peinent à trouver des remèdes. 3

Épilepsie : l'ANSM alerte sur le risque de décès liés à l'utilisation hors AMM du Prodilantin

ansm

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) met en garde les médecins des services d'urgence, de... 2

Un quart des patients éviteraient des biopsies inutilesL'IRM défend sa place en 1e intention dans le cancer de la prostate Abonné

irm prostate

Une IRM mutiparamétrique permettrait d'éviter les biopsies inutiles chez un patient sur quatre, suggère l'étude PROMIS dans «The Lancet ».... 1

Réforme du troisième cycle : les jeunes voient rouge, s'estimant exclus des discussions

internes

Le torchon brûle autour de la réforme du troisième cycle des études médicales. L'Intersyndicat national des internes (ISNI) et... 5

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter