Cannabis : les Français connaissent les risques sanitaires mais surestiment la consommation des jeunes

Cannabis : les Français connaissent les risques sanitaires mais surestiment la consommation des jeunes

Dr Lydia Archimède
| 11.02.2016
  • cANNABIS

Les Français connaissent les risques sanitaires liés aux consommations de cannabis à l’adolescence mais surestiment le nombre de jeunes qui fument du cannabis tous les jours.

Telle est la principale conclusion d'un sondage publié à l'occasion d'un colloque organisé ce jeudi sur le thème « Jeunes et cannabis : recherche, prévention et accompagnement » par la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA) en partenariat avec Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé (AVIESAN).

Les résultats confirment donc le bon niveau de connaissance qu'ont les Français sur les dangers du cannabis : plus de 90 % des personnes interrogées savent que le cerveau adolescent est plus vulnérable avec un risque de survenue de maladies psychiatriques. Le risque d'une détérioration des fonctions cognitives (concentration, mémoire, prise de décision…) lié à la consommation de cannabis à l’adolescence de même que le risque de maladies pulmonaires et cardiovasculaires sont bien connus.

4 % des 18-25 ans sont des fumeurs quotidiens

En revanche, plus de 95 % des Français ont une idée fausse quant au nombre de jeunes qui fument du cannabis tous les jours. Selon les dernières données du Baromètre Santé, exploité par l’OFDT (Office français des drogues et toxicomanies), les fumeurs quotidiens de cannabis représentent 4 % des jeunes de 18 à 25 ans. L'enquête IFOP montre que près de la moitié des personnes interrogées (43 %) pense qu'ils sont entre 20 à 39 % à fumer quotidiennement. Un quart d'entre eux (25 %) estime même que plus de 50 % des 18-25 ans consomment du cannabis tous les jours.

« Cette représentation erronée des niveaux de consommations n’est pas neutre. Elle peut avoir un effet d’entraînement sur les jeunes qui présentent un besoin marqué d’appartenance au groupe. Cette nouvelle donnée est donc particulièrement intéressante et devra être prise en compte dans la conception de campagnes d’information qui devront combattre cette idée reçue », a indiqué Danièle Jourdain Menninger, présidente de la MILDECA.

Les fumeurs surestiment leur niveau de connaissance

Les résultats montrent par ailleurs que 75 % des Français s'estiment bien informés sur les risques liés au cannabis. Ce sentiment d'être bien informé est en progression et atteint 82 % chez les 15-35 ans.

La MILDECA souligne «  la nécessité d’une information ciblée sur les fumeurs de cannabis eux-mêmes  ». Ces derniers se considèrent en effet mieux informés que la moyenne des Français : 84 % des fumeurs de cannabis s’estiment bien informés, ce qui est bien supérieur à l’ensemble des personnes interrogées (75 %).

En fait, ils surestiment leur niveau de connaissance effective des risques. Alors que 92 % des jeunes de 15 à 18 ans connaissent la vulnérabilité accrue du cerveau à l’adolescence, cette connaissance n’est partagée que par 80 % des fumeurs de cette tranche d’âge.

Le colloque de ce jeudi vise à faire le point sur les connaissances récentes sur les dommages associés à l’usage de cannabis à l’adolescence, sur les innovations dans le traitement de la dépendance mais aussi sur le cannabis thérapeutique dans la douleur ? Une large place est laissée à l'approche sociologique et aux programmes de prévention d’accompagnement des jeunes usagers.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Risques psychosociaux : les internes jugeront sur pièces le plan Touraine...  et lancent une enquête

internes

Le plan d'action pour améliorer la qualité de vie au travail des médecins et des soignants hospitaliers, présenté lundi dernier par Marisol... Commenter

La Guadeloupe inaugure un dispositif d'échocardiographie à distance, une première

Télé-échocardiographie d'île à île

Au CHU de Pointe-à-Pitre, les cardiologues ont le bras long, très long, suffisamment long pour traverser les 30 km de mer qui les séparent... 3

Le Dr Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme

Cahuzac

L'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac, qui avait des comptes cachés à l'étranger, a été condamné jeudi à Paris à trois ans de prison... 9

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter