Les naissances de jumeaux ont doublé en quarante ans | Le Quotidien du Médecin

Les naissances de jumeaux ont doublé en quarante ans

Betty Mamane
| 09.02.2016

Une récente étude franco-néerlandaise publiée dans la revue américaine « Population and Development » révèle que le taux de naissances de jumeaux a pratiquement doublé en quarante ans, dans les pays développés. Principales causes mises au jour : les maternités tardives et l'assistance médicale à la procréation (AMP).

Pour ce faire, les chercheurs ont passé au crible les données de 32 pays, dont une majorité de pays européens mais aussi l'Australie, le Canada, les États-Unis, la Nouvelle-Zélande, etc. « Nous avons passé en revue toutes les statistiques d'état civil des pays disposant de tableaux détaillés pour les accouchements distinguant les naissances simples des naissances multiples de 1970 à 2012/2013/2014 selon les pays », a déclaré Gilles Pison, professeur au Muséum national d'histoire naturelle et chercheur associé à l'Ined, l'un des instigateurs de ces travaux. Résultat : l'effet de l'AMP est en moyenne trois fois plus important que celui du retard des maternités dans ce boom des jumeaux. « Toutefois, cette moyenne recouvre une grande diversité de situations », a souligné le Pr Pison.

Poly-ovulations après 35 ans

Après 35 ans, les poly-ovulations sont fréquentes chez les femmes. Parallèlement, de plus en plus de couples ont recours à l'AMP. Au Japon, son effet est ainsi dix fois plus important que le retard des maternités. En Pologne, où l'AMP est encore peu développée, celle-ci ne joue que pour un tiers des naissances gémellaires. En Hongrie et en Nouvelle-Zélande, l'effet des maternités tardives et celui de l'AMP sont égaux.

« Dans un pays sur quatre, le taux de gémellité a cessé d'augmenter. On constate un plateau, suivi d'une diminution », a détaillé le Pr Pison. Pour autant, dans trois pays sur quatre, il continue d'augmenter comme en France, aux États-Unis ou au Royaume-Uni. « Nous ne savons pas si cette hausse va se poursuivre, mais celle-ci est de plus en plus perçue comme un problème de santé publique », a souligné le chercheur. Les accouchements sont souvent déclenchés et les jumeaux naissent souvent prématurés avec des taux de mortalité infantile plus élevés. Face à ces risques, la pratique recommande l'implantation d'un seul embryon.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
marie-hélène n Pharmacien 10.02.2016 à 16h28

Pour votre information personnelle cher docJCA, il y a parfois aussi des accidents de la vie hors plan de carrière et hors problèmes de conception qui font avoir des grossesses tardives vers 40 ans. Lire la suite

Répondre
 
DocJCA Médecin ou Interne 09.02.2016 à 20h06

« Effectivement, la maternité des pré-ménopausiques pose problème(s), avec ou sans inducteurs d'ovulation ... Mais, là, il y a "buisiness" ... Donc, "on" ne raconte que ce que l'on veut bien raconter Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

62 500 médecins libéraux retraités, +56 % en six ans !

retraité

Le nombre de médecins de ville retraités a bondi de 56 % en six ans pour atteindre 62 490 en juillet 2016, selon les derniers chiffres de... 9

Le patron de la Mutualité veut des relations « apaisées » avec les médecins

beaudet

Dans une interview aux « Échos », Thierry Beaudet, président de la Mutualité française (qui a refusé de signer la convention médicale),... 7

Zika : une première contamination par les larmes ou la sueur

zika

Pour la première fois, une contamination par le virus Zika sans autre contact que celui de la sueur et des larmes d'un patient infecté a... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter