Dr Richard Matis : GSF et le paradoxe gynécologique

Dr Richard Matis : GSF et le paradoxe gynécologique

08.02.2016
Présents depuis octobre dernier dans les camps de Grande Synthe, de Steenvoorde, de Norrent Fontes et d’Angres, les volontaires de Gynécologie sans frontière doivent faire face à un paradoxeØ: se faire connaître des migrantes, tout en se restant suffisamment discrets pour que ces patientes très particulières puissent faire appel à eux. Le DrØRichard Matis est vice président de cette ONG méconnue dont il nous détaille le travail sur le terrain. Entretien.
LE QUOTIDIENØ: Est-ce la première fois que Gynécologie sans frontière se retrouve embarquée dans une telle opération humanitaireØ?

Dr RICHARD MATISØ: En janvierØ2010, suite au séisme de Haïti, nous avions fait une première mission d’urgence près de Port aux Princes. Plus récemment, nous avons réalisé plus de 1Ø000Øaccouchements sous tente dans les camps de réfugiés de Zaatari, en Jordanie.

On s’est dit qu’on pouvait faire la même chose à Calais, mais on s’est rendu compte que la...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

À la faculté de médecine Saint-Antoine, des vidéos pour sensibiliser les futurs médecins à l'empathie

saint antoine

Mettre en scène les consultations chez un généraliste pour sensibiliser les futurs praticiens à la relation médecin-patient, c'est... Commenter

Cancer du sein : l'INCa et l'ANSM recommandent d'éviter le docétaxel

inca

Dans le prolongement du courrier qui a été adressé aux oncologues le 15 février 2017 l’agence nationale de sécurité du médicament et des... 2

Accès aux soins, reste à charge : un think tank réclame l'extension des réseaux de soins

réseaux de soins

La fondation Concorde jette un pavé dans la mare de l'Assurance-maladie en réclamant dans une note récente le développement des réseaux de... 14

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter