mesdocteurs.com : des médecins payés pour donner des conseils en ligne

mesdocteurs.com : des médecins payés pour donner des conseils en ligne

Stéphane Long
| 06.02.2016
  • mesdocteurs.com

Le téléconseil médical rémunéré va-t-il séduire les médecins ? Ils auront bientôt l’embarras du choix pour se lancer. Depuis plusieurs mois, les plateformes de mise en relation entre praticiens et patients se multiplient. Dernière en date : mesdocteurs.com. Lancé en rodage au cours du second semestre 2015, le site s’apprête à monter en puissance, après une levée de fonds de 1,2 million d’euros.

Le principe : les patients sont invités à poser leur question par écrit, sur le Web, ou depuis l’application mobile mesdocteurs (disponible sur iOS). Un médecin leur répond sous 48 heures, moyennant le paiement de 2,99 euros (service gratuit pendant l’offre de lancement). La réponse arrive dans les 15 minutes à condition de débourser un peu plus, soit 4,99 euros. Troisième possibilité, le dialogue en direct avec un professionnel coûte 1,99 euro la minute (chat écrit). La rémunération des médecins n’a pas été précisée au « Quotidien ». Les praticiens contactés par téléphone n’ont pas souhaité s’exprimer.

Près de 80 généralistes et spécialistes sont inscrits sur la plateforme, indique Chloé Ramade, co-fondatrice du site, mais seulement 16 professionnels sont actifs pour l’instant. « Ils ont été validés par notre comité scientifique qui les a appelés individuellement. On demande également à chaque praticien d’avoir une assurance responsabilité civile qui les couvre pour le téléconseil », précise-t-elle.

Le parcours de soins court-circuité ?

mesdocteurs.com n’a pas vocation à remplacer une consultation. « On n’est pas là pour court-circuiter le parcours de soins, bien au contraire, explique Séverine Grégoire, co-fondatrice du service. Les gens ont le réflexe de consulter le Web pour leur santé, mais les informations qu’ils trouvent sont peu sûres et parfois anxiogènes. Nos médecins apportent des réponses fiables et surtout ils peuvent les convaincre de consulter leur généraliste si nécessaire. »

Les patients seront-ils prêts à payer ? « On ne touchera pas toute la population, reconnaît Chloé Ramade. Mais il y a des gens qui se tourneront vers notre service, soit parce qu’ils n’osent pas poser certaines questions à leur médecin traitant en matière de gynéco, de sexologie… soit parce qu’ils sont stressés, qu’ils veulent une réponse rapide et fiable, soit parce qu'ils habitent dans un désert médical. »

Les créateurs de mesdocteurs.com assurent avoir suivi les recommandations du Conseil national de l’Ordre avant de se lancer. Il n’empêche, la légalité de mesdocteurs.com et des autres sites de téléconseils rémunérés (medecindirect.fr, francemedecin.fr, directoDoc.fr…) est aujourd’hui sujette à caution.

Le code de santé publique (article 53 du code de déontologie médicale) est catégorique : « L'avis ou le conseil dispensé à un patient par téléphone ou par correspondance ne peut donner lieu à aucun honoraire. » Les médecins qui recourent à ce type de service seraient donc en infraction… en théorie. En pratique, aucun d’entre eux n’aurait été inquiété par l’Ordre pour cette raison. D’ailleurs, le CNOM assure ne pas vouloir interdire les plateformes de téléconseil, mais plutôt encadrer leurs pratiques.

« Nous rendrons publique notre position et nos préconisations le 10 février prochain sur l’ensemble du sujet de "Telemedecine, Art. 53 et Uberisation de prestations médicales" », indique Jacques Lucas, vice-président du Conseil, en charge de ces problématiques. Le législateur devra ensuite se saisir du sujet pour faire évoluer la réglementation, jugée obsolète par de nombreux acteurs.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 34 Commentaires
 
MARIE JULIETTE B Médecin ou Interne 09.02.2016 à 23h05

« CELA EXISTE DEJA AVEC LE 3966 EN DH DES HEURES D OUVERTURE DES CABINETS
POUR LE RESTE CE SONT DES MEDECINSQUI N ONT PAS DE GROSSES CLIENTELES QUI ESSAIENT DEFAIREDUFRIC COMME ILS PEUVENT ... C EST Lire la suite

Répondre
 
CARABINBIS Médecin ou Interne 13.02.2016 à 14h25

« Les pratiques évoluent ...il faut vivre avec son temps ...et ne pas se fermer à toute nouveauté...la France en crève de cet immobilisme et malheureusement le corporatisme médical n'est pas en reste Lire la suite

Répondre
 
CHRISTINE D Médecin ou Interne 08.02.2016 à 12h18

1,99 la minute, ça fait 23 euros les 12 minutes

Répondre
 
CARABINBIS Médecin ou Interne 13.02.2016 à 14h20

« Dans le cas de l'appli Directodoc que je connais un peu la grande partie de la somme est reversée au médecin traitant. Ce qui est intéressant avec cette application c'est qu'elle maintient le lien Lire la suite

Répondre
 
CYRILLE V Médecin ou Interne 08.02.2016 à 22h54

« Oui, pour la société qui encaisse ces sommes. Mais que va-t-elle reverser au médecin ? »

Répondre
 
Patrick L Médecin ou Interne 07.02.2016 à 07h11

« D'accord avec Christophe!
Un conseil téléphonique émanant du médecin traitant est judicieux et gratuit!
Marre de tous ces services accessoires, progrès apparent mais pompe fric en réalité pour l Lire la suite

Répondre
 
Alain G Médecin ou Interne 07.02.2016 à 01h41

« Une consultation pour 2,99 Euros non remboursée. La sécu va aimer. »

Répondre
 
Dr Petitjean Médecin ou Interne 06.02.2016 à 19h44

« Des intermédiaires et encore des intermédiaires ! Attention, le moment venu, les médecins ne disposent pas de tracteurs agricoles pour se défendre ! »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Pollution de l'air : la DGS appelle à la vigilance pour les plus vulnérables

alternee

Alors que l'épisode de pollution de l'air aux particules fines PM10 s'étend sur l'Ile-de-France, les Hauts-de-France, la Normandie, le... Commenter

À Reims, la corpo et le CHU déroulent le tapis rouge aux nouveaux internes

À Reims, la corpo et le CHU déroulent le tapis rouge aux nouveaux internes-1

Le comité des internes de Reims Champagne-Ardenne (CIRC) et le CHU de Reims organisent depuis deux ans une journée pour accueillir les... Commenter

Fils de médecins, Macron défend la « révolution » de la santé  Abonné

MACRON

Plutôt qu'un « catalogue d'espoirs déçus », c'est une « vision, un récit, une volonté » que propose Emmanuel Macron dans son ouvrage «... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter