Une chambre aux allergènes à l’hôpital de Strasbourg | Le Quotidien du Médecin

Une chambre aux allergènes à l’hôpital de Strasbourg

Denis Durand de Bousingen
| 25.01.2016
  • Une chambre aux allergènes à l’hôpital de Strasbourg - 1

Installée dans les locaux du Nouvel Hôpital civil de Strasbourg et gérée dans le cadre d’un partenariat public et privé, la « chambre d’exposition aux allergènes » de la société Alyatec constitue un outil de recherche unique en France, beaucoup plus précis que la plupart des infrastructures du même type existant dans le monde.

Dès le mois prochain, elle sera utilisée dans le cadre d’une étude clinique chez des patients asthmatiques allergiques aux acariens.

La salle contient vingt places bardées d’équipements de mesure, et les volontaires y seront bien entendus surveillés de manière constante pendant tout leur séjour, qui dure en général autour de quatre heures. Grâce à ses technologies, les concentrations aériennes des allergènes et la taille des particules qui les portent seront mesurées en continu, ce qui permet des essais non seulement plus efficaces, mais aussi plus rapides et réclamant moins de volontaires qu’auparavant. Outre l’asthme, les rhinites et les conjonctivites constituent les principales autres destinations de la chambre.

Au cœur de l’hôpital

Directeur scientifique d’Alyatec et chef de pôle de pathologie thoracique aux Hôpitaux universitaires de Strasbourg, le Pr Frédéric de Blay souligne qu’en plus de son caractère innovant, la salle a l’avantage de se trouver au cœur de l’hôpital, ce qui est un gage important de sécurité pour les volontaires, surtout asthmatiques.

Au-delà de ses atouts scientifiques, la salle s’inscrit dans le processus de développement des technologies médicales porté par les HUS, l’Université et le pôle de compétitivité Alsace Biovalley. L’investissement de 3 millions d’euros sera couvert en partie par les redevances versées par les industriels qui y effectueront leurs essais de nouveaux médicaments. De plus, précise le Pr de Blay, une partie des bénéfices sera reversée au profit de la recherche académique en allergologie.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
Ortiz

Dr Jean-Paul Ortiz (CSMF) : « Il y a beaucoup d'arguments pour ne pas signer cette convention »

Les syndicats de médecins libéraux se réunissent ce jeudi à 16 heures dans les locaux de l'Assurance-maladie (CNAM) pour signer la convention médicale définitive. Après Le BLOC et MG France, le récent ralliement de la FMF permet l'application du texte avec ou sans la signature des autres partenaires conventionnels. La CSMF doit se prononcer le matin même en assemblée générale extraordinaire.... 1

Sans aide à la filière visuelle, les ophtalmologistes boudent la convention

ophtalmo

Après le Syndicat national des anesthésistes réanimateurs de France (SNARF), c'est au tour des ophtalmologistes du SNOF d'exprimer leur... Commenter

Un homme victime d'une attaque cardiaque opéré sur le quai du métro

métro parisien

Les usagers de la ligne 13 du métro parisien n'ont pas dû en croire leurs yeux. Ce mardi matin, un homme d'une cinquantaine d'années a été... Commenter

Valproate : plus de 14 000 femmes enceintes officiellement exposées et un plan d'indemnisation annoncé

Micropakine

Les chiffres officiels parlent : entre 2007 et 2014, 14 322 grossesses ont été exposées à des médicaments à base d'acide valproïque comme... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter