Suicide à l'HEGP : la FHF refuse de polémiquer sur la « guerre » entre directeurs et médecins

Suicide à l'HEGP : la FHF refuse de polémiquer sur la « guerre » entre directeurs et médecins

Anne Bayle-Iniguez
| 19.01.2016

Frédéric Valletoux s'est montré très prudent face aux questions des journalistes relatives au suicide du Pr Jean-Louis Megnien, lors des traditionnels vœux de la Fédération hospitalière de France (FHF), ce mardi à Paris.

Interrogé sur les premières mesures préconisées par la commission d'enquête sur les conflits à l'Hôpital européen Georges-Pompidou (HEGP), établissement où exerçait le cardiologue jusqu'à son décès, le 17 décembre, le patron de la FHF a assuré « ne pas avoir lu » la note d'étape rendue publique par l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) dimanche après-midi.

Frédéric Valletoux a toutefois concédé qu'« il serait extrêmement dangereux et totalement inapproprié de généraliser et de remettre en affrontement les médecins et les directeurs » en exploitant à cet effet le décès du médecin.

« Faire ainsi, c'est relancer de vieux débats totalement dépassés », a-t-il ajouté, condamnant en creux la position du « collectif des amis de Jean-Louis Megnien » emmené par le Pr Bernard Granger, qui pointe la responsabilité de la directrice de l'HEGP. « Aujourd'hui, l'hôpital public n'est pas miné par ces affrontements », juge Frédéric Valletoux. 

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 5 Commentaires
 
Chirurgien Médecin ou Interne 20.01.2016 à 08h50

Et les Directeurs d'hôpitaux, qui aimerait prendre leur place ? Ce sont des fonctionnaires '' normaux '' qui reçoivent des ordres et doivent les respecter : de leur Direction générale, de leur Lire la suite

Répondre
 
Catherine M Infirmier 19.01.2016 à 23h21

« Courage, fuyons! »

Répondre
 
hérodottt Médecin ou Interne 19.01.2016 à 21h31

« Deux mondes immiscibles, comme l'eau et l"huile. »

Répondre
 
reine d. Médecin ou Interne 19.01.2016 à 20h17

« Suicide à l' HEGP : La direction en est pour quelque chose. Les médecins quelque soit leur spécialité sont harcélés directement ou indirstement. Il faut revoir cette situation pour que le medecin p Lire la suite

Répondre
 
Bernard G Médecin ou Interne 19.01.2016 à 20h08

« Monsieur Valletoux est dans le déni de la réalité. Il ne connaît pas la loi qui impose un devoir de prévention des risques psycho-sociaux au responsable de l'établissement et le rapport Houssin mon Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 16

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 11

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter