Emprunts toxiques : une cinquantaine d’hôpitaux exposés ont déposé un dossier pour être aidés

Emprunts toxiques : une cinquantaine d’hôpitaux exposés ont déposé un dossier pour être aidés

23.12.2015
  • Emprunts toxiques : une cinquantaine d’hôpitaux exposés ont déposé un dossier pour être aidés - 1

À la faveur de l’adoption définitive de la loi de finances pour 2016, 300 millions d’euros sur dix ans vont sécuriser la situation financière des hôpitaux « les plus exposés » aux emprunts toxiques, a rappelé mercredi le gouvernement dans un communiqué.

L’augmentation du fonds de soutien (100 millions d’euros initialement) pour les hôpitaux confrontés aux emprunts toxiques avait été saluée dès février dernier par la Fédération hospitalière de France (FHF), après des mois de mobilisation sur ce dossier.

Selon les deux ministères concernés (Bercy et la Santé), à ce jour, « près d’une cinquantaine d’hôpitaux, éligibles au dispositif d’accompagnement mis en place pour sécuriser les prêts bancaires les plus risqués, ont déposé leur dossier auprès du ministère de la santé ». La notification des aides aux établissements éligibles sera réalisée d’ici à la fin du second semestre 2016.

« D’ores et déjà, 100 millions d’euros sont mobilisés en faveur d’une dizaine d’hôpitaux prioritaires, afin de sécuriser sans délai les situations financières les plus sensibles », précisent les deux ministères.

Une première tranche de cette aide sera versée avant la fin de l’année.

C.D.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
OLIVIER J Médecin ou Interne 24.12.2015 à 06h50

Les emprunts toxiques, qui ne concernent pas que les hôpitaux, posent le problème de la responsabilité de ceux qui en sont à l'origine. Les concepteurs, ceux qui en ont fait la promotion et ceux qui Lire la suite

Répondre
 
Xavier GOUYOU BEAUCHAMPS Médecin ou Interne 23.12.2015 à 16h07

Quand un hôpital mal géré créé du déficit parce qu'il a pris des emprunts toxiques, il dépose une demande de subvention pour combler le trou. Quand une clinique bien géré fait des bénéfices, l'ARS Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Soutien de Fillon, l'ex-PDG d'Axa se défend d'avoir inspiré son programme Sécu

Henri de Castries

C'était un secret de Polichinelle : l'ancien PDG du groupe d'assurance Axa, Henri de Castries, a rendu public ce mardi son engagement clair... 1

Appel à témoignagesTiers payant obligatoire : ça coince ou pas, vos retours d’expérience ?

1/3

Les médecins n’ont plus le choix. L’obligation du tiers payant sur la part remboursée par la Sécurité sociale est devenue effective le 1er... 57

Avec la salle de consommation à moindre risque, « 8 000 injections n'ont pas eu lieu dans l'espace public », dit le Dr Jean-Pierre Lhomme (Gaïa)

salle shoot

Le 17 octobre 2016, s'ouvrait, dans des locaux attenants à l'hôpital Lariboisière (AP-HP), la salle parisienne de consommation à moindre... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter