Vaccination contre la grippe saisonnière : la piqûre de rappel des autorités sanitaires

Vaccination contre la grippe saisonnière : la piqûre de rappel des autorités sanitaires

Coline Garré
| 18.12.2015
  • Vaccination contre la grippe saisonnière : la piqûre de rappel des autorités sanitaires - 1

« Il est encore temps de se faire vacciner » contre la grippe, clament en chœur la direction générale de la santé, la Caisse nationale de l’assurance-maladie (CNAMTS), l’Institut de veille sanitaire (InVS) et l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes).

La vaccination reste le moyen de prévention le plus efficace contre la grippe, rappellent les autorités sanitaires, après une épidémie 2014-2015 particulièrement difficile, provoquant 2,9 millions de consultations, 30 000 passages aux urgences suivis de plus de 3 000 hospitalisations, et 1 600 cas graves admis en réanimation. Un excès de 18 300 décès, inédit depuis 2006-2007, a été déploré sur les 9 semaines, frappant majoritairement les personnes âgées.

La campagne 2015-2016, lancée le 13 octobre dernier, s’adresse en particulier à 10 millions de personnes vulnérables qui peuvent bénéficier de la prise en charge à 100 % du vaccin : les plus de 65 ans, les femmes enceintes (indifféremment du trimestre), les personnes atteintes de certaines maladies chroniques, les personnes obèses avec une indice de masse corporelle (IMC) égal ou supérieur à 40, l’entourage familial de nourrissons de moins de 6 mois, les résidents d’un établissement de soins de suites ou médicosocial.

Les professionnels de santé en contact avec ces personnes vulnérables sont aussi censés se faire vacciner pour réduire la transmission de la grippe.

Mesures d’hygiène

Les autorités sanitaires recommandent d’adopter les mesures d’hygiène suivantes dès le début des symptômes grippaux : limiter les contacts avec les personnes à risques (éventuellement porter un masque chirurgical), se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon, ou avec une solution hydroalcoolique, se couvrir la bouche et le nez à chaque éternuement ou toux, et utiliser des mouchoirs à usage unique.

L’entourage des personnes grippées doit aussi se laver régulièrement les mains, et prendre régulièrement des nouvelles des plus fragiles.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
avatar Médecin ou Interne 18.12.2015 à 23h26

«  Si les autorités sanitaires veulent favoriser la vaccination, il faut y consacrer du temps et des moyens de communication. Plutôt que de s'acharner à faire voter la LOI MST MORTIFERE SI SI TU SAIS, Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Docétaxel : 48 décès en 20 ans selon l'enquête de pharmacovigilance

docetaxel

Les résultats consolidés de l'enquête nationale de pharmacovigilance diligentée par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des... 1

L'ordonnance très libérale de la patronne de l'iFRAP pour « sauver la santé »

Agnès Verdier-Molinié

Agnès Verdier-Molinié ne manque pas d'idées. La directrice de la Fondation iFRAP, think tank libéral qui étudie l’efficacité des politiques... 16

Des médecins de Pau pétitionnent contre les pénalités visant les patients « hors parcours »

petition

« Nous demandons un moratoire pour stopper les sanctions financières dont sont victimes les patients ne trouvant pas de médecin traitant. »... 5

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter