Loi de santé adoptée : Touraine salue « un grand moment » et se dit « attentive » aux médecins

Loi de santé adoptée : Touraine salue « un grand moment » et se dit « attentive » aux médecins

18.12.2015
  • Loi de santé adoptée : Touraine salue « un grand moment » et se dit « attentive » aux médecins - 1

La ministre de la Santé Marisol Touraine a assuré une nouvelle fois ce vendredi être « attentive » aux inquiétudes des médecins, au lendemain de l’adoption définitive de sa loi de santé qui prévoit de généraliser le tiers payant d’ici à 2017.

Saluant sur RTL « un grand moment », la ministre de la Santé parie sur « la confiance et la conviction », alors que les syndicats médicaux appellent à ne pas appliquer la dispense d’avance de frais pour les patients, la CSMF utilisant même l’expression de désobéissance civile. « Je ne crois pas que cela sera le cas », déclare-t-elle. « Je suis très attentive à leurs inquiétudes », plaide-t-elle, rappelant que « la loi impose de payer les médecins en moins de sept jours ».

À ce stade, aucune sanction n’est prévue contre les médecins qui seraient récalcitrants.

Prochaine étape du TPG : 12 millions de personnes couvertes à 100 %

Quid de la faisabilité technique du tiers payant généralisé ? « Les mutuelles et l’Assurance-maladie sont en train de travailler, elles vont proposer un système à partir du mois de janvier ou février, et à partir de là nous allons le mettre en place progressivement », assure la ministre.

Le calendrier de déploiement du tiers payant est gravé dans le marbre de la loi. « La grande étape, ce sera celle du 1er juillet 2016 qui va concerner entre 10 et 12 millions de Français, ceux qui vont le plus souvent chez le médecin » (affections longue durée, femmes enceintes), précise Marisol Touraine. « Lorsque les médecins auront en main un système qui ne coûtera rien, qui sera simple à mettre en place, et bien je suis certaine que cela se généralisera progressivement », juge-t-elle.

Un sondage du Conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM), publié jeudi, a montré leur pessimisme sur l’avenir de la profession, en raison des contraintes réglementaires, économiques et administratives.

Marisol Touraine a rappelé que « des négociations vont s’engager avec la Sécurité sociale sur la rémunération des médecins et sur la formation des professionnels ».

C. D. (avec AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 15 Commentaires
 
Dr Nono Médecin ou Interne 20.12.2015 à 15h23

« C'est une OPA sur la médecine libérale ambulatoire .... l'ISF de la gauche -bourgeoise aura réussie a faire croire au peuple que tout est gratuit ....... »

Répondre
 
Dr Nono Médecin ou Interne 20.12.2015 à 15h21

« C'est une OPA sur la médecine libérale ambulatoire ...... et dire que ma femme »

Répondre
 
Démerdecine générale Médecin ou Interne 19.12.2015 à 09h50

« Je ferai TOUT pour battre ton clan en 2017.
Adieu ! »

Répondre
 
FABRICE M Médecin ou Interne 19.12.2015 à 09h36

« Madame, on a pu effectivement constater l'attention toute particulière que vous avez porté au corps médical ces derniers mois! de grâce arrêtez de vous montrer si attentive et partez!« »

Répondre
 
JEANNE N Médecin ou Interne 19.12.2015 à 16h17

«  mille fois ok »

Répondre
 
BRUNO A Médecin ou Interne 19.12.2015 à 07h12

« Elle st tout simplement MÉPRISANTE avec le corps médical.
vivement 2017 qu elle dégage, »

Répondre
 
JEANNE N Médecin ou Interne 19.12.2015 à 16h19

«  Punaise, je compte les jours. Personne ne m'a jamais inspiré autant d'aversion  »

Répondre
 
asphyxia Médecin ou Interne 20.12.2015 à 15h53

« + 1
Chez nous cette personne a même dépassé Flamby c 'est pas peut dire ! »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
desert

La démographie chancelle dans la capitaleParis, futur désert médical ? Abonné

Année après année, la capitale perd ses médecins libéraux, spécialement ses généralistes. Coût exorbitant du foncier et des loyers, poids des charges, difficultés de circulation, mise aux normes, concurrence du public : les raisons de la crise libérale ne manquent pas et les autorités peinent à trouver des remèdes. 3

Épilepsie : l'ANSM alerte sur le risque de décès liés à l'utilisation hors AMM du Prodilantin

ansm

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) met en garde les médecins des services d'urgence, de... 2

Un quart des patients éviteraient des biopsies inutilesL'IRM défend sa place en 1e intention dans le cancer de la prostate Abonné

irm prostate

Une IRM mutiparamétrique permettrait d'éviter les biopsies inutiles chez un patient sur quatre, suggère l'étude PROMIS dans «The Lancet ».... 1

Réforme du troisième cycle : les jeunes voient rouge, s'estimant exclus des discussions

internes

Le torchon brûle autour de la réforme du troisième cycle des études médicales. L'Intersyndicat national des internes (ISNI) et... 5

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter