Médicaments innovants : la Ligue contre le cancer dénonce des « prix exorbitants », le LEEM veut ouvrir le débat

Médicaments innovants : la Ligue contre le cancer dénonce des « prix exorbitants », le LEEM veut ouvrir le débat

17.12.2015
  • Médicaments innovants : la Ligue contre le cancer dénonce des « prix exorbitants », le LEEM veut ouvrir le débat - 1

Mots clés

Les entreprises du médicament (LEEM) vont lancer un débat avec l’ensemble des acteurs du système de santé – patients, professionnels de santé, industriels et acteurs de la protection sociale – sur « l’accès du progrès technique au plus grand nombre ».

Le syndicat patronal de l’industrie a annoncé cette initiative après les attaques de la Ligue contre le cancer sur les prix jugés « injustes » et « exorbitants » des médicaments innovants en oncologie, qui créent selon elle les inégalités entre les patients. « L’industrie pharmaceutique confisque le débat sur l’accès aux médicaments innovants, selon ses intérêts et son calendrier », a affirmé ce mercredi la Ligue contre le cancer, lors d’une conférence de presse. « Cela fait dix ans que nous constatons une inflation des prix des médicaments. En 2004, les médicaments contre le cancer représentaient 24 milliards de dollars ; en 2008, 40 milliards ; et en 2014, 80 milliards sur un total de 650 milliards du coût des médicaments », a déclaré ce mercredi matin le Pr Jean-Paul Vernant, du groupe hospitalier la Pitié-Salpêtrière. Cette inflation est notamment liée à la multiplication des traitements « ciblés ».

Accès à l’innovation médicale un enjeu

Le LEEM a réfuté ses attaques, rappelant que les industriels étaient loin de pouvoir fixer leurs prix de manière libre. « À aucun moment nous ne perdons de vue notre mission d’acteurs de santé au service des patients, affirme son président, le Dr Patrick Errard. Pour que l’accès à l’innovation reste une réalité pour chaque Français, il nous faut collectivement – et sans parti pris idéologique – réfléchir à un modèle de financement dans lequel le prix repose sur la valeur et l’efficience de l’innovation, ainsi que sur la capacité de cette même innovation à libérer des marges de manœuvre nouvelles dans le système de santé. »

S. M. (avec AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
GILBERT G Médecin ou Interne 17.12.2015 à 23h23

« un anti-androgène ( il y en a un nouveau quasiment tous les trois mois ) dans le Cancer de la prostate: on sait qu'il sera inefficace au plus tard au bout de dix huit mois, donc la boite de 30 cp va Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Malgré de « vives critiques », la FMF décide de rester partenaire de la convention

hamon

Moins d'un an après avoir été signataire surprise de la convention médicale en août, la Fédération des médecins de France (FMF), réunie... 4

Cellules, ADN, exosomes, des indices dans le sang à exploiterComment le matériel tumoral circulant peut révolutionner le cancer Abonné

cancer

La détection du matériel tumoral circulant ouvre de nouvelles perspectives pour une meilleure prise en charge des cancers, plus précoce,... Commenter

Un conflit médical dégénère et jette le discrédit sur un service de dermatologieAccusations publiques, harcèlement : le CHU de Besançon dans la tourmente Abonné

besancon

Ancien chef de service de dermatologie au CHU de Besançon, le Pr Philippe Humbert a dénoncé des maltraitances présumées envers d'anciens... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter