Xavier Bertrand l’emporte face au Front national et à Marine Le Pen en Nord-Pas-de-Calais-Picardie

Xavier Bertrand l’emporte face au Front national et à Marine Le Pen en Nord-Pas-de-Calais-Picardie

14.12.2015
  • Xavier Bertrand l’emporte face au Front national et à Marine Le Pen en Nord-Pas-de-Calais-Picardie - 1

La liste de la droite et du centre de Xavier Bertrand a remporté dimanche la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie avec 57,8 % des voix contre 42,2 % pour la liste du Front national conduite par Marine Le Pen.

Nettement distancé au premier tour, le député-maire de Saint-Quentin (Aisne) et ancien ministre de la Santé a infligé au second une défaite à Marine Le Pen grâce à un sursaut de mobilisation qui s’est traduit, notamment grâce à des électeurs de gauche, par un vote anti-FN.

D’importants reports de voix

Xavier Bertrand a bénéficié entre les deux tours du désistement et de l’appel à voter pour lui de Pierre de Saintignon (PS), qui avait recueilli 18,1 % des suffrages au premier tour. La maire de Lille Martine Aubry et la tête de liste EELV-PG Sandrine Rousseau (4,8 %) avaient également appelé à voter pour l’ancien ministre de la Santé. Le communiste Fabien Roussel (5,3 %) avait, lui, appelé à « faire barrage à l’extrême droite ».

Ces suffrages se sont reportés massivement sur Xavier Bertrand. Dans le Pas-de-Calais, le nombre de votants a progressé de 60 000 d’un tour à l’autre, le candidat de la droite a obtenu quelque 341 000 voix (54,12 %), contre moins de 123 000 le dimanche précédent. Marine Le Pen, elle, ne gagne que 25 000 voix et plafonne à 289 000 suffrages.

Ce n’est « pas ma victoire, mais la victoire des gens du Nord », a lancé Xavier Bertrand, lors de son discours, pour qui « l’Histoire retiendra que c’est ici (en Nord-Pas-de-Calais-Picardie) que nous avons stoppé la progression du Front national ». « Nul ne peut se prévaloir de cette victoire », a-t-il ajouté, précisant qu’avec un FN ayant réuni 4 électeurs sur 10 au premier tour, ce scrutin « changera à jamais » sa « façon de faire de la politique ».

S. M. (avec AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
Dr Nono Médecin ou Interne 14.12.2015 à 22h03

« Xavier Bertrand a juré de retirer le tiers payant mais paradoxalement son adresse mail a l'assemblée est mauvaise..
il ne réponds pas aux lettres des médecins : sur les Lire la suite

Répondre
 
CHRISTIAN C Médecin ou Interne 14.12.2015 à 20h04

« République bananière, la république des copains et des vilains. »

Répondre
 
Raphaël L Médecin ou Interne 14.12.2015 à 14h40

La droite grâce à la gauche dans le nord, l'inverse dans le sud.... C'est comme le président élu grâce au précédent dont les français ne voulaient plus... Les français vont continuer à râler Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 18

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 15

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter