Médicament : les pharmacies s’équipent d’un logiciel informatique pour gérer les ruptures de stock

Médicament : les pharmacies s’équipent d’un logiciel informatique pour gérer les ruptures de stock

14.12.2015
  • Médicament : les pharmacies s’équipent d’un logiciel informatique pour gérer les ruptures de stock - 1

Les pharmacies françaises se dotent progressivement d’un logiciel informatique inédit pour mieux gérer les ruptures d’approvisionnement de médicaments, un phénomène en progression depuis dix ans et qui peut avoir des répercussions graves pour les malades, a annoncé l’Ordre des pharmaciens.

Au bout de 72 heures, l’outil, baptisé DP-Ruptures, signale automatiquement à l’industriel le ou les médicaments manquants, précise Isabelle Adenot, la présidente du CNOP.

« Trois mille pharmacies sur les 22 000 que compte la France métropolitaine et Outre-Mer ont déjà adopté ce logiciel. Fin 2016, ce sont 15 000 à 16 000 pharmacies qui utiliseront cet outil », a-t-elle affirmé.

Le DP-ruptures est « sans équivalent dans d’autres pays », selon l’Ordre des pharmaciens.

Sa présidente cite l’exemple de l’Ile de la Réunion où une épidémie de conjonctivite a commencé à sévir fin février 2015. Lorsque les messages d’alertes des pharmacies ont afflué vers le laboratoire fabricant pour signaler le collyre antibactérien manquant, l’industriel a envoyé immédiatement le médicament par avion.

Les ruptures d’approvisionnement, qui affectent aussi bien les pharmacies que les hôpitaux, sont devenues un enjeu de santé publique.

Avec AFP
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 18

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 16

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter