Migrants, un parcours pathogène - Survivre à la Méditerranée, devenue un vaste cimetière

Migrants, un parcours pathogèneSurvivre à la Méditerranée, devenue un vaste cimetière

07.12.2015

L’association Santé Sud a consacré sa Journée de la santé humanitaire au thème « Parcours migratoires et santé ». Des parcours de rupture qui ont des conséquences importantes sur l’état des réfugiés.

  • Ibrahim, victime de tortures, a fui la Guinée après l'assassinat de son père

La question des migrants est actuellement abordée sous différents aspects et points de vue. Peu souvent sous l’angle de la santé.

C’est donc tout naturellement que l’association Santé Sud – qui œuvre depuis 30 ans à travers le monde pour améliorer l’accès à la santé des plus vulnérables – a choisi pour sa 10e Journée provençale de la santé humanitaire, le thème : « Parcours migratoires et santé ».

Le 13 novembre, dans l’amphi Maurice Toga de la Faculté de médecine de Marseille...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter