Prime pour les soignants des attentats : deux syndicats dénoncent « un geste démagogique »

Prime pour les soignants des attentats : deux syndicats dénoncent « un geste démagogique »

04.12.2015
  • Prime pour les soignants des attentats : deux syndicats dénoncent « un geste démagogique » - 1

Après les critiques d’organisations de personnels de l’AP-HP, c’est au tour du Syndicat de la médecine générale (SMG) et du Syndicat national des jeunes médecins généralistes (SNJMG) d’épingler l’annonce par Marisol Touraine du versement d’une prime de trois millions d’euros aux soignants des hôpitaux de Paris qui ont pris en charge les victimes des attentats.

« Ce geste est révélateur du manque de considération de la ministre de la Santé pour l’ensemble des personnels soignants », estiment les deux syndicats, qui évoquent une prime « pour le moins déplacée ».

Selon eux, les personnels hospitaliers en poste – et ceux qui sont venus les aider – « ont accompli pleinement le travail qu’ils exercent habituellement et s’il existait une motivation supplémentaire, elle venait d’un élan de solidarité et non de la recherche d’une gratification pécuniaire ultérieure ».

Le fond et la forme

D’autre part, poursuivent les syndicats, « cet élan n’a pas concerné que les personnels de l’AP-HP mais aussi ceux d’autres hôpitaux d’Ile-de-France et nombre de professionnels de santé libéraux, sans compter la mobilisation des citoyens pour le don du sang ».

La ministre de la Santé aurait pu exprimer sa reconnaissance aux soignants bien différemment, jugent les syndicats : « revalorisation salariale des paramédicaux, mise en place d’une solution pérenne et efficace pour le respect du temps de travail des internes, régularisation de la situation des médecins à diplôme étranger ou encore extension à tous les médecins des mesures prévues pour les seuls urgentistes...».

Et de conclure avec sévérité : « encore une fois la ministre a ignoré toute proposition de fond pour mettre en avant un geste démagogique sans lendemain ».

Marie Foult
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
bruno c Médecin ou Interne 05.12.2015 à 00h14

« On n'est vraiment pas gâtés à la santé. Nous croyions avoir touché le fond avec Roseline, mais là j'avoue que Marisol nous entraîne dans des abysses incommensurables. »

Répondre
 
REMY P Médecin ou Interne 07.12.2015 à 10h55

RB sous contrôle et aux ordres de FF et NS s'en est pris aux médecins hospitaliers (loi HPST) , MST a ciblé les médecins libéraux. Pas très surprenant, car les hauts fonctionnaires du ministère qui Lire la suite

Répondre
 
Frederic S Médecin ou Interne 04.12.2015 à 22h32

« Comme d'habitude, le politique reprend ses habitudes, oubliant le fondement essentiel de nos métiers.
Les soignants méritent respect et congratulation s'ils ont bien fait leur travail.
Ils sont d' Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans un bourg breton, infirmiers, pharmacien, kiné... se mobilisent avec la mairie pour recruter un médecin

Plénée-Jugon

Comme beaucoup de communes françaises, Plénée-Jugon, bourg des Côtes d'Armor de 2 500 âmes, est à la recherche de médecins. La municipalité... 2

Cancer du sein : l'INCa et l'ANSM recommandent d'éviter le docétaxel

inca

Dans le prolongement du courrier qui a été adressé aux oncologues le 15 février 2017 l’agence nationale de sécurité du médicament et des... 1

Un médecin agressé aux urgences de Soissons se fait fracturer une jambe

soissons

Un praticien du centre hospitalier de Soissons a été agressé ce samedi 18 février vers 7 heures aux urgences de l'hôpital, relate le... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter