Enseignants de médecine générale : le Dr Anas Taha nouveau patron du SNEMG

Enseignants de médecine générale : le Dr Anas Taha nouveau patron du SNEMG

27.11.2015

Le conseil d’administration du Syndicat national des enseignants de médecine générale (SNEMG) a élu son nouveau bureau désormais présidé par le Dr Anas Taha (Paris). Il succède au Dr Matthieu Calafiore (Lille), qui devient vice-président. Les Drs Sébastien Leruste (La Réunion) et Arnaud Gouget (Dijon) ont été élus respectivement secrétaire général et secrétaire général adjoint.

Augmentation des rémunérations

Le syndicat entend poursuivre son action en faveur du développement de la filière universitaire de médecine générale. Il salue à cet égard l’ouverture par Marisol Touraine de 80 postes de chefs de clinique des universités en médecine générale sur 2 ans, l’engagement à maintenir la formation à la maîtrise de stage (hors quota DPC) et l’augmentation des rémunérations des maîtres de stage des universités (MSU).

« Les annonces faites dans le cadre du pacte territoire-santé 2 vont dans le bon sens. Elles doivent à présent être mises en œuvre de façon concrète et ce, dans les meilleurs délais », relève le SNEMG (à lire : le plan de Marisol Touraine pour lutter contre les déserts médicaux).

C.D.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 16

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 11

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter