Attentats parisiens : l’Etablissement français du sang aura besoin de renouveler ses stocks

Attentats parisiens : l’Etablissement français du sang aura besoin de renouveler ses stocks

Clémentine Wallace
| 14.11.2015
  • Attentats parisiens : l’Etablissement français du sang aura besoin de renouveler ses stocks-1
Au lendemain des attentats perpétrés ce vendredi 13 novembre à Paris – qui ont fait, selon le bilan provisoire samedi matin, 128 morts et 180 blessés, dont 80 en « urgence absolue » – nombreux sont les volontaires qui se sont précipités spontanément pour donner leur sang dans les centres de collecte de la capitale, qui se retrouvent surchargés. L’appel des associations a en effet largement circulé sur les réseaux sociaux, via les hashtags #dondusang et #JeDonnePourParis.

300 poches de sang utilisées dans la nuit de vendredi

« Nous avons doublé nos effectifs dans nos centres de collectes sur Paris jusqu’en fin d’après-midi », explique François Toujas, président de l’Etablissement français du sang (EFS), contacté par le « Quotidien ». Selon lui, les niveaux des réserves en produits sanguins – environ 8000 poches de globules rouges en Ile-de-France (dont 4000 de O-positif et 800 O-négatif ) – ont permis de faire face à la situation exceptionnelle de cette nuit.

« Nous avons utilisé 300 poches. On aura besoin d’une cinquantaine de poches de concentré plaquettaire que nous ferons acheminer vers Paris entre dimanche soir et lundi matin. Donc, malgré un événement exceptionnel dans sa gravité et dans sa forte consommation de produits sanguins, la situation est sous contrôle, précise-t-il. Nous tenons à rassurer les médecins sur place que nous sommes derrière eux et que les produits sanguins seront assurés en fonction des demandes. »

Une mobilisation dans la durée


Le président de l’EFS prévient cependant que la mobilisation ne doit pas pour autant s’arrêter là, car il faut pouvoir renouveler les stocks. « Vu que les produits sanguins ont une durée de vie limitée, il faudra faire un nouveau point en début de semaine. L’appel aux donneurs, c’est un appel qui, si il devait se faire, se fera plutôt dans les jours qui arrivent. »

Dans un communiqué de presse, l’EFS précise qu’elle appelle à la mobilisation des donneurs « dans la durée » et que ce sont 10 000 dons qui sont nécessaires chaque jour. Par ailleurs, le Plan blanc – dispositif de mobilisation maximale de l’AP-HP, prévu pour les situations sanitaires d’urgence ou de crise – a été déclenché dans les hôpitaux de la capitale.


Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Cancer du col de l'utérus : le frottis permet d'éviter 9 cas sur 10

FROTTIS

« Grâce au frottis de dépistage, le cancer du col de l’utérus peut être évité dans 9 cas sur 10 », rappelle l'Institut national du cancer (I... 2

Hamon et Valls, deux candidats qui bousculent les médecins libéraux

hamon valls

Benoît Hamon a créé la surprise ce dimanche en remportant avec 36,3 % des voix le premier tour de la primaire à gauche devant l'ex-Premier... 8

Souffrance des soignants : la plateforme SPS a reçu 250 appels depuis fin novembre, surtout des femmes

sps

La plateforme d'appel* de l'association Soins aux professionnels de santé (SPS), lancée le 28 novembre et présidée par l'ancien patron du... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter