Palmarès des hôpitaux et cliniques : les établissements d’excellence spécialité par spécialité

Palmarès des hôpitaux et cliniques : les établissements d’excellence spécialité par spécialité

12.11.2015
  • Palmarès des hôpitaux et cliniques : les établissements d’excellence spécialité par spécialité   - 1

Comme chaque année, « l’Express » publie son palmarès des meilleurs hôpitaux et cliniques de France.

605 établissements ont été analysés et 37 spécialités prises en compte. La note globale est le fruit de plusieurs indicateurs tels que le volume d’activité, la part de l’ambulatoire, la diversité de cas traités dans une spécialité ou les actes phares. Tour d’horizon non-exhaustif des leaders de ce classement, fondé sur les données d’hospitalisation de l’année 2014.

Les établissements parisiens bien classés mais pas que...

Certains établissements occupent le haut du classement dans plusieurs spécialités.

En neurologie, la Fondation ophtalmologique Rothschild (Paris) est première dans le traitement des anévrismes et embolisations intracrâniennes et des AVC, suivie par le CHU de Montpellier dans les deux cas.

L’hôpital de la Pitié-Salpêtrière (AP-HP) remporte la palme pour la chirurgie maxillo-faciale, pour la chirurgie de la thyroïde et pour la chirurgie de l’insuffisance cardiaque et le pontage aortocoronarien.

En cardiologie, on retrouve aussi en tête le CHU de Bordeaux pour la chirurgie des valves cardiaques et pour les troubles du rythme cardiaque. Quant à l’infarctus du myocarde et l’angioplastie coronaire, c’est le CHU de Dijon qui est classé premier par « l’Express ».

En ophtalmologie, on retrouve le centre hospitalier national d’ophtalmologie (CHNO) des Quinze-Vingts, à Paris, à la pointe pour la chirurgie de la rétine. L’établissement précède la clinique Monticelli de Marseille.

Le CHNO se classe également premier pour la chirurgie de la cataracte, et deuxième pour la chirurgie du glaucome, derrière le Groupe hospitalier Saint-Joseph.

L’hôpital Cochin (AP-HP) occupe lui aussi le haut du palmarès dans plusieurs spécialités : en pneumologie sur la chirurgie des cancers broncho-pulmonaires, en chirurgie digestive, sur la chirurgie de l’adénome de la prostate, et en rhumatologie (polyarthrite rhumatoïde et spondylarthrite ankylosante).

L’IMM excellent sur le cancer de la prostate

Même chose pour l’hôpital européen Georges Pompidou (HEGP, AP-HP) en chirurgie digestive. Il est leader pour la chirurgie du cancer du côlon et du rectum, et pour la chirurgie du cancer du rein, tandis que pour la rectocolite hémorragique, la maladie de Crohn mais aussi la chirurgie du cancer du foie et du pancréas, c’est l’hôpital Beaujon (AP-HP, Clichy) qui se classe premier. Pour le cancer de la prostate, c’est l’Institut mutualiste Montsouris qui domine (Paris).

L’Institut Gustave-Roussy de Villejuif (Val-de-Marne) est en tête pour la chirurgie des cancers des voies aérodigestives supérieures.

En gynécologie, le centre hospitalier privé Saint-Grégoire à Rennes est le meilleur pour la chirurgie de l’incontinence urinaire de la femme. Pour la chirurgie du cancer du col de l’utérus, il s’agit du centre Oscar-Lambret à Lille, et pour la chirurgie du cancer du sein, l’Institut Curie à Paris.

En orthopédie, l’hôpital Roger-Salengro (CHR de Lille) est premier pour les prothèses de hanche. Autres leaders dans ce domaine : Ambroise-Paré (AP-HP) à Boulogne-Billancourt pour la chirurgie du pied, l’hôpital privé Jean-Mermoz à Lyon pour la chirurgie de l’épaule ou encore l’hôpital privé Paul d’Egine, à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne) pour la chirurgie du canal carpien.

Marie Foult
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
Francis Médecin ou Interne 12.11.2015 à 22h43

« Si on le compare aux classements précédents des autres revues : ce palmarès est plus que suspect ... »

Répondre
 
Chantal B Paramédicaux 12.11.2015 à 19h27

« Les critères sont très quantitatifs mais il serait intéressant d'avoir des critères qualitatifs »

Répondre
 
jean-jacques l Médecin ou Interne 13.11.2015 à 08h34

Critères qualitatifs : je ne connais qu'une méthode, mais difficile à appliquer : analyser le fonctionnement de l'organe atteint après le traitement ; mais ça exige une méthodologie entièrement Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Hollande jette l'éponge, que va faire Touraine ?

hollande

François Hollande a créé la surprise jeudi 1er décembre en annonçant qu'il ne briguerait pas un second mandat à l'Élysée. Mais avant de... 21

Les amants diaboliques à l'italienne : un médecin et une infirmière accusés d'une dizaine de meurtres à l'hôpital

Laura Taroni

Soupçonnés d'avoir assassiné plusieurs patients en fin de vie, Leonardo Cazzaniga médecin anesthésiste, et sa maîtresse, Laura Taroni, de... Commenter

Plus de 2 300 personnes ont bénéficié d'une PreP depuis sa prise en charge à 100 % en janvier

prep

La ministre des Affaires sociales et de la Santé et des Marisol Touraine a une nouvelle fois défendu le traitement préventif contre le sida... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter