Atteinte d’une méningite suite à une réactivation d'Ebola, l’infirmière britannique va mieux

Atteinte d’une méningite suite à une réactivation d'Ebola, l’infirmière britannique va mieux

22.10.2015
  • Atteinte d’une méningite suite à une réactivation d'Ebola, l’infirmière britannique va mieux-1

L’état de santé de l’infirmière britannique, Pauline Cafferkey, déclarée guérie de l’infection Ebola fin janvier, et hospitalisée depuis le 9 octobre pour une rechute tardive au niveau du système nerveux central (SNC), s’est « nettement amélioré », selon le Royal Free Hospital de Londres.

Alors que l’hôpital l’avait jugé dans un état « critique » la semaine dernière, lundi, il a qualifié son état de « sérieux mais stable », expliquant qu’elle présentait « des complications neurologiques graves liées à la méningite ».

Deuxième cas de réactivation

« Une longue convalescence l’attend, et elle va rester parmi nous pendant un moment », a indiqué le Dr Michael Jacobs. « Pauline a souffert d’une méningite causée par le virus Ebola. Le virus est réapparu au niveau du cerveau et autour de la colonne vertébrale, causant la méningite », a expliqué le spécialiste en maladies infectieuses.

Le virus peut persister au sein de réservoirs chez les survivants. C’est le 2e cas décrit de réactivation du virus Ebola, le premier étant une uvéite à 1 mois chez un médecin américain.

Irène Drogou (avec AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 18

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 15

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter