Traitement de l’alcoolodépendance - La RTU du baclofène en révision à partir de novembre

Traitement de l’alcoolodépendanceLa RTU du baclofène en révision à partir de novembre

12.10.2015

L’agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a fini par le reconnaître : les patients et les médecins n’ont pas du tout adhéré au dispositif mis en place pour encadrer la recommandation temporaire d’utilisation (RTU) du baclofène dans le traitement de l’alcoolodépendance. Un comité scientifique temporaire se réunira à partir de novembre, afin de simplifier et d’améliorer les conditions d’inscription à cette RTU fortement critiquée depuis son lancement, il y a plus d’un an.

  • Les seuils de 120 mg/j et de 180 mg/j en question

Selon le bilan de l’Agence national de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), seulement 6 200 patients sont inscrits sur le portail dédié à la recommandation temporaire d’utilisation (RTU) du baclofène (Liorésal de Novartis et Baclofène Zentiva de Sanofi Aventis) dans l’indication de la diminution de la consommation et du maintien de l’abstinence après sevrage des patients dépendants à l’alcool.

Ce nombre semble très faible si on le compare aux 100 000 patients...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Cancer du col de l'utérus : le frottis permet d'éviter 9 cas sur 10

FROTTIS

« Grâce au frottis de dépistage, le cancer du col de l’utérus peut être évité dans 9 cas sur 10 », rappelle l'Institut national du cancer (I... 2

Hamon et Valls, deux candidats qui bousculent les médecins libéraux

hamon valls

Benoît Hamon a créé la surprise ce dimanche en remportant avec 36,3 % des voix le premier tour de la primaire à gauche devant l'ex-Premier... 6

Souffrance des soignants : la plateforme SPS a reçu 250 appels depuis fin novembre, surtout des femmes

sps

La plateforme d'appel* de l'association Soins aux professionnels de santé (SPS), lancée le 28 novembre et présidée par l'ancien patron du... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter