Réticences à la vaccination : les Lyonnais invités aujourd’hui à faire le point avec leur médecin

Réticences à la vaccination : les Lyonnais invités aujourd’hui à faire le point avec leur médecin

23.09.2015
  • Réticences à la vaccination : les Lyonnais invités aujourd’hui à faire le point avec leur médecin-1

Après son lancement officiel en juin dernier, la campagne Immuniser.Lyon passe à la vitesse supérieure. À partir de ce mercredi 23 septembre, une campagne d’affichage, menée dans toute la ville, encourage les Lyonnais à faire le point avec leur médecin sur la vaccination.

« À Lyon comme ailleurs en France, nous avons constaté une baisse de la vaccination », souligne Céline Faurie-Gauthier, conseillère municipale déléguée aux hôpitaux et à la prévention santé. La ville de Lyon a donc décidé de lancer en juin une grande campagne pour remédier à ce problème épineux de santé publique.

« Le but est d’informer sur les vaccins de manière fiable et transparente, mais aussi de conseiller à chaque Lyonnaise et Lyonnais d’aller voir son médecin et de faire le point sur ses vaccins. Oublier de se protéger et c’est oublier que nous avons une responsabilité collective, car se protéger c’est aussi protéger les autres, dans un contexte où les virus voyagent avec les hommes, ce qui facilite les contaminations ». Elle rappelle que la rougeole est réapparue en Allemagne et qu’un enfant est mort de la diphtérie en Espagne parce qu’il n’était pas vacciné.

Se protéger de la grippe

Une trentaine de partenaires participent à l’opération. « Il s’agit d’institutionnels et de partenaires publics, comme la ville de Lyon et la métropole, le cancéropôle Lyon Auvergne Rhône-Alpes (CLARA), mais aussi des Unions régionales de professionnels de santé (URPS) médecins, pharmaciens, infirmières et le Service de santé des armées », détaille-t-elle. Le message aux Lyonnais : « Protégez-vous, protégez les autres, faites le point sur vos vaccins ! »

Le Pr Bruno Lina, directeur du Centre national de référence sur la grippe et de l’unité de recherche VirPath à l’Université Claude Bernard Lyon I, souhaite quant à lui mettre l’accent sur la vaccination antigrippale. « Il faut faire prendre conscience aux plus de 65 ans qu’ils sont peut-être en très bonne santé, mais que pour le rester, la vaccination est importante, car ils restent fragiles vis-à-vis d’un certain nombre de maladies infectieuses. La première cause d’entrée en dépendance des personnes âgées, c’est la grippe », rappelle-t-il. « L’an dernier, la surmortalité observée liée à la grippe était de 18 000 personnes. Alors qu’en 2003, 15 000 morts de la canicule c’était inacceptable... », pointe-t-il avec ironie.

Berlin intéressé par la campagne

Malgré les réticences de certains à la vaccination, la campagne Immuniser.Lyon a d’ores et déjà enregistré de bons résultats depuis le mois de juin. Sur 176 Lyonnais ayant répondu à un premier questionnaire, 62 % ont entendu parler de vaccination ces derniers mois et 39 % de ceux qui ont rencontré un professionnel de santé ont parlé de ce sujet avec lui. « À ce jour plus d’une trentaine d’actions ont été réalisées, notamment lors du forum des associations fin août-début septembre. Une quarantaine d’actions sont en cours de préparation », note le Dr Anne-Sophie Ronnaux-Baron, présidente du comité de pilotage d’Immuniser.Lyon. Et les chiffres sont encourageants. Près de « 53 % des gens pensent qu’il est important de se faire vacciner et 42 % ont confiance dans la vaccination, note-t-elle. Il n’y a que 6 % des Lyonnais qui ne pensent pas qu’il est important de se faire vacciner. » Les résultats de la seconde vague de l’enquête seront connus vers juin 2016.

« L’idée, c’est que cette campagne se développe et ne reste pas une histoire lyonnaise », espère Céline Faurie-Gauthier. Berlin aurait d’ores et déjà manifesté son intérêt pour adopter le même type d’initiative en faveur de la vaccination...

Anne-Gaëlle Moulun
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
C. Normal Médecin ou Interne 24.09.2015 à 09h04

Une affaire devenue plombée...

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Cancer du col de l'utérus : le frottis permet d'éviter 9 cas sur 10

FROTTIS

« Grâce au frottis de dépistage, le cancer du col de l’utérus peut être évité dans 9 cas sur 10 », rappelle l'Institut national du cancer (I... Commenter

Hamon et Valls, deux candidats qui bousculent les médecins libéraux

hamon valls

Benoît Hamon a créé la surprise ce dimanche en remportant avec 36,3 % des voix le premier tour de la primaire à gauche devant l'ex-Premier... 1

Souffrance des soignants : la plateforme SPS a reçu 250 appels depuis fin novembre, surtout des femmes

sps

La plateforme d'appel* de l'association Soins aux professionnels de santé (SPS), lancée le 28 novembre et présidée par l'ancien patron du... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter