Loi de santé : le Sénat éjecte le tiers payant généralisé, retour prévu à l’Assemblée

Loi de santé : le Sénat éjecte le tiers payant généralisé, retour prévu à l’Assemblée

Anne Bayle-Iniguez
| 18.09.2015
  • Loi de santé : le Sénat éjecte le tiers payant généralisé, retour prévu à l’Assemblée  - 1

En moins d’une heure, c’était plié. Ce vendredi en fin d’après-midi, les sénateurs ont rejeté par 190 voix contre 145 la demande du gouvernement de réintroduire dans le projet de loi de santé la généralisation du tiers payant, supprimée en juillet par la commission des Affaires sociales.

Les groupes écologiste, socialiste et communiste ont soutenu la demande du gouvernement.

Dans un Hémicycle très clairsemé mais dans une ambiance plutôt bon enfant, Marisol Touraine a regretté ce vote négatif, le tiers payant étant une disposition « essentielle », qu’elle compte bien réintroduire en nouvelle lecture à l’Assemblée nationale.

Pendant tout le débat, la ministre de la Santé, moins pugnace que lors des très vives discussions autour de la création du paquet de cigarettes neutre, a semblé économiser son énergie pour la suite de l’examen du projet de loi de santé. Seuls quatre amendements (dont celui du gouvernement) pour le rétablissement de la mesure avaient été déposés.

Lasse ou consciente de l’infime chance de voir la mesure phare de son projet de loi réintroduite par un Sénat majoritairement à droite, Marisol Touraine a tout de même consciencieusement égrené une série d’arguments largement répétés depuis des mois : la généralisation du tiers payant se fera dans des « conditions faciles et simples garanties pour les professionnels de santé, qui n’auront même plus à se poser de questions ». « C’est un mouvement naturel qui s’exercera », a-t-elle assuré. Flux unique de paiement il y aura, étape par étape la généralisation se fera.

Une dispense d’avance de frais déjà largement pratiquée par les médecins

Tandis que l’opposition au tiers payant généralisé et, à travers elle, au texte de loi dans son ensemble connaît un regain de flamme dans le monde libéral avec une nouvelle grève à partir du 3 octobre, les sénateurs de droite ont développé leurs arguments sans véritable fougue. « Nous avions envisagé de conserver le tiers payant généralisé dans le texte de loi en le rendant facultatif, a rappelé Alain Milon, sénateur du Vaucluse et président Les Républicains (LR) de la commission des Affaires sociales. Il n’y a pas d’opposition au tiers payant chez les médecins, qui le pratiquent déjà pour les populations fragiles, et répondent donc aux enjeux de l’égalité d’accès aux soins. »

(Un peu) plus combative, Catherine Procaccia (LR, Val-de-Marne) a pour sa part insisté sur le rôle des complémentaires santé et les difficultés techniques auxquelles seront exposés les médecins : « Je ne vois pas comment nous pouvons intégrer les particularités de chaque complémentaire santé sur la carte Vitale ou dans un dispositif à destination du cabinet médical. Ce sera ingérable pour le professionnel et source de très grosse déception pour le patient, qui, au final, traitera et son médecin et son assureur de voleur. »

Le débat sur le projet de loi santé, entamé lundi au Sénat, doit reprendre le 28 septembre et se poursuivre jusqu’au 2 octobre, avant un vote solennel le 6 octobre.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 27 Commentaires
 
MIRABELLE D Médecin ou Interne 22.09.2015 à 19h55

« Pourquoi ne précisez vous pas que médecins exerçant dans leur habitat ne sont pas tenus au diagnostic Handicap?
420E payés en juillet pour diagnostic, pour apprendre par conseil de l'Ordre en sept Lire la suite

Répondre
 
FREDERIC L Médecin ou Interne 20.09.2015 à 16h54

« L'assemblée nationale étant majoritaire à gauche MST n'a pas lieu de s'inquiéter »

Répondre
 
Libellule Médecin ou Interne 20.09.2015 à 06h50

« A voir l'hémicycle clairsemé, on a le blues ! Combien touchent ces sénateurs, professionnels de la politique à vie ? Plus que les pov médecins qui ont fait 10 ans d'étude !!!! Et la Touraine ? Issue Lire la suite

Répondre
 
PIERRE B Médecin ou Interne 19.09.2015 à 15h48

« Heureusement cette mesure liberticide serait ingérable. Sinon il vous faudra connaitre le taux de remboursement de chaque mutuelle et de moduler votre facturation en fonction de cela .. comme les de Lire la suite

Répondre
 
KLAUSS Médecin ou Interne 22.09.2015 à 23h28

« Tient c'est le même système en Chine!mais avec plus de malade et moins d'Euros à la fin! »

Répondre
 
Scared Médecin ou Interne 21.09.2015 à 11h11

Voilà ce qu'il en coûte d'avoir la classe politique la plus nulle du Monde.

Répondre
 
JEAN FRANCOIS C Médecin ou Interne 19.09.2015 à 14h21

« Entre le TPG et l'accessibilité handicapé (texte dément propre, en théorie, à nous coller presque tous en prison), nous voilà clairement poussés vers le salariat planqué et la médecine soviétique, Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Hollande jette l'éponge, que va faire Touraine ?

hollande

François Hollande a créé la surprise jeudi 1er décembre en annonçant qu'il ne briguerait pas un second mandat à l'Élysée. Mais avant de... 23

Les amants diaboliques à l'italienne : un médecin et une infirmière accusés d'une dizaine de meurtres à l'hôpital

Laura Taroni

Soupçonnés d'avoir assassiné plusieurs patients en fin de vie, Leonardo Cazzaniga médecin anesthésiste, et sa maîtresse, Laura Taroni, de... Commenter

Plus de 2 300 personnes ont bénéficié d'une PreP depuis sa prise en charge à 100 % en janvier

prep

La ministre des Affaires sociales et de la Santé et des Marisol Touraine a une nouvelle fois défendu le traitement préventif contre le sida... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter