50 % d’internes supplémentaires en cinq ans : les ophtalmos voient l’avenir avec plus de sérénité

50 % d’internes supplémentaires en cinq ans : les ophtalmos voient l’avenir avec plus de sérénité

Christophe Gattuso
| 27.08.2015
  • 50 % d’internes supplémentaires en cinq ans : les ophtalmos voient l’avenir avec plus de sérénité - 1

159 nouveaux internes seront formés en cette rentrée en ophtalmologie. En cinq ans, le nombre de postes d’internes a augmenté de 50 %. Le Syndicat national des ophtalmologistes de France (SNOF) salue les efforts des pouvoirs publics pour résorber la pénurie démographique de la profession. « En augmentant le nombre d’étudiants formés et avec les protocoles de délégations de tâches (avec les orthoptistes et les opticiens, ndlr), nous nous dirigeons vers une amélioration de la situation, analyse prudemment le Dr Thierry Bour, président du SNOF. Les régions les plus déficitaires, comme le Nord-Pas-de-Calais, commencent à retrouver une offre de soins plus large. »

Demande de soins en hausse

Les ophtalmologistes appellent toutefois les autorités à poursuivre les efforts.

Avec le vieillissement de la population, la demande de soins oculaires devrait fortement augmenter dans les prochaines années. Selon le Dr Thierry Bour, 8 millions d’actes risquent de ne pas pouvoir être honorés en 2020 (sur un total de 42 millions) par les 5 800 ophtalmologistes de France.

Selon une récente étude du SNOF, le délai moyen d’attente pour une visite de contrôle est de 108 jours avec de fortes disparités entre les cabinets et les régions mais la moitié des patients parviennent à obtenir un rendez-vous dans les 74 jours.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
Chirurgien Médecin ou Interne 28.08.2015 à 11h12

Les OPH , ça ne m'étonne pas... La nomenclature leur est plus favorable que d'autres spécialités (je pense à la chirurgie viscérale, gynéco...) et les assurances professionnelles plus supportables. Lire la suite

Répondre
 
JEAN FRANCOIS C Médecin ou Interne 28.08.2015 à 12h43

Les cliniques adoraient les ophtalmos il y a quelques années. C'est fini. Les ass profess sont plus supportables sans doute parce qu'il n'y a pas de morts.

Répondre
 
JEAN-MARIE H Pharmacien 27.08.2015 à 22h57

« Il n'y a pas que les spécialistes qui commencent à manquer ! Et pas seulement dans le Nord ! »

Répondre
 
beatrice g Médecin ou Interne 28.08.2015 à 12h12

Je ne sais pas si nous manquons de médecins ou de médecins-spécialistes , mais ce que je sais , car je l'ai encore vécu , nous manquons totalement de bon sens en la matière : opposer des pourcentages Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

L’Allemagne autorise la prescription et le remboursement du cannabis à des fins médicales

cannabis

Les députés allemands ont donné leur feu vert, ce jeudi, à la prescription médicale du cannabis, mais aussi à sa délivrance en pharmacie et... Commenter

L'équipe santé de Fillon consulte les médecins et promet de supprimer le TPG obligatoire

Fillon

François Fillon prend activement le pouls de la profession. Son équipe santé a rencontré les 18 et 19 janvier les leaders des principaux... Commenter

Primaire à gauche : le comparatif des programmes

Primaire à gauche : le comparatif des programmes-0

Liberté d'installation, secteur II, déserts médicaux, santé publique, politique hospitalière...  « Le Quotidien » a décortiqué les... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter