Ordres professionnels : la parité par ordonnance fait déjà grincer quelques dents

Ordres professionnels : la parité par ordonnance fait déjà grincer quelques dents

Henri de Saint Roman
| 26.08.2015
  • Ordres professionnels : la parité par ordonnance fait déjà grincer quelques dents - 1

A partir du 1er janvier 2017, les membres des conseils départementaux de l’Ordre des médecins seront élus sur la base d’un scrutin binominal majoritaire à deux tours. Concrètement, les candidats devront tous former des binômes homme/femme, afin d’assurer la parité totale, selon les termes d’une ordonnance publiée le 2 août au Journal officiel.

Ces dispositions trouvent leur source dans la loi du 4 août 2014 « pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes », qui autorise les pouvoirs publics à légiférer par ordonnance sur ces sujets. Le gouvernement souligne que « les femmes représentent 42 % des médecins mais seulement 6 % des membres du conseil national »... L’ordonnance publiée exclut cependant le conseil national de l’Ordre de son champ d’application. Un prochain texte lui sera consacré. À noter que tous les ordres professionnels sont visés, selon des modalités distinctes, par la mise en place de la parité.

Assez de volontaires ?

À l’Ordre des médecins, difficile de trouver ce mercredi un conseiller, encore moins une conseillère, pour commenter l’information. Un responsable national joint par « le Quotidien » finit par qualifier le texte de « bien contraignant ». « L’intention du gouvernement est louable, souligne-t-il, mais il y a bien peu de femmes dans les conseils départementaux, et elles sont parfois plutôt inexpérimentées. Y aura-t-il vraiment des volontaires pour ces élections » ?

Le même conseiller national précise que l’Ordre « n’a jamais empêché les femmes de se présenter dans ses instances ». Mais il redoute le contenu du futur décret qui doit déterminer les conditions d’application de l’ordonnance. Ce texte pourrait prévoir la dissolution de tous les conseils départementaux lors de leur prochain renouvellement, et l’élection de tous les conseillers selon ces nouvelles modalités de scrutin binominal.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 27 Commentaires
 
JLCB Médecin ou Interne 01.09.2015 à 20h37

«  C'est normal et il faudrait aussi exclure les retraités des fonctions ordinales.

Que ceux qui parlent d'éthique donnent l'exemple. »

Répondre
 
OLIVIER J Médecin ou Interne 13.12.2015 à 08h22

« Et qui va faire le boulot ? Les actifs ? En tant qu'élu ordinal actif et encore loin de la retraite, je ne peux que constater que la présence de certains jeunes retraités est utile sinon nécessaire. Lire la suite

Répondre
 
Dr Nono Médecin ou Interne 27.08.2015 à 21h30

« Autant d'hommes que de femmes pour le co des sages femmes ????........... »

Répondre
 
ANNE G Médecin ou Interne 27.08.2015 à 14h08

Pfttt, n'importe quoi ce truc.
Je suis élue au conseil de l'Ordre et dès qu'une fille se présente, généralement elle est élue !!
Nous ne sommes pas dans le même cas que nos rares députées.
Tout Lire la suite

Répondre
 
Frédérique N Médecin ou Interne 27.08.2015 à 10h39

Je suis médecin, je suis une femme, et je suis conseillère ordinale depuis 12 ans. J'ai toujours défendu la cause féminine dans notre société encore bien machiste, mais cette façon de rendre la Lire la suite

Répondre
 
Philippe L Médecin ou Interne 27.08.2015 à 09h46

Il faut donc aussi exiger la parité au concours de médecine. Autant d'hommes que de femmes doivent être reçus, car il n'y a pas deux poids et deux mesures et l'équité c'est pour tout le monde.
(Le Lire la suite

Répondre
 
Alain G Médecin ou Interne 28.08.2015 à 00h41

Pour votre info, il y a 60% de femmes inscrites en première année et ensuite la proportion se poursuit.

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Le programme santé de Fillon trouble (aussi) Les Républicains

Fillon

Y a-t-il quelque chose qui cloche dans le programme santé de François Fillon ? Ses très proches jurent que non mais, au sein des... 6

Bisphénol A, PCB... les femmes enceintes très exposées en France

femme enceinte exposition perturbateur endocrinien

Plus de 70 % de taux d'exposition au bisphénol A, 99,6 % d'exposition à au moins un phtalate, 100 % d'exposition aux pyréthrinoïdes... les... Commenter

Touraine veut-elle imposer un proche à la direction de Gustave-Roussy ?

Touraine veut-elle imposer un proche à la direction de Gustave-Roussy ?-1

Un membre du cabinet de la ministre de la santé Marisol Touraine est pressenti au poste de directeur général adjoint du prestigieux centre... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter