« Ces Français qui révolutionnent la médecine » : chronique de la « french touch » médicale

« Ces Français qui révolutionnent la médecine » : chronique de la « french touch » médicale

Henri de Saint Roman
| 31.07.2015
  • « Ces Français qui révolutionnent la médecine » : chronique de la « french touch » médicale-1

Côtoyer les Prs Willy Rozenbaum, Laurent Lantieri, Jean-Michel Dubernard, Guy Vallancien, Christian Cabrol, Henri Bismuth, René Frydman et bien d’autres dans un même ouvrage, c’est désormais possible, grâce à Laurence et Jérôme Bourgine, qui signent « Ces Français qui révolutionnent la médecine » aux Éditions de La Martinière*.

Cet ouvrage atypique donne la parole à seize sommités médicales françaises qui reviennent sur leur parcours professionnel et sur les événements qui ont marqué leur carrière.

Les deux auteurs les ont tous rencontrés, et livrent pour chacun un portrait d’une dizaine de pages, dans lequel ces praticiens se racontent à la première personne. L’ouvrage est passionnant, vif, amusant, instructif, sans jamais se prendre trop au sérieux.

Hostilité, indifférence...

Il est aussi plein d’humilité, et enseigne qu’un grand nombre d’échecs successifs peut finir par mener au succès. Le Pr René Frydman, père du premier bébé-éprouvette français, en est le parfait exemple : le premier enfant qu’il amènera à la naissance par fécondation in vitro a été précédé par 27 tentatives infructueuses. Il fallait y croire.

« Ils ont d’abord dû se battre contre l’hostilité, ou au mieux l’indifférence de l’administration et de leurs collègues », rappelle le Pr Laurent Alexandre, qui préface l’ouvrage.

L’hostilité, le Pr Willy Rozenbaum y a été confronté dans les années quatre-vingt, alors qu’il soigne des malades de ce qui sera plus tard appelé le sida, et qui n’est encore que le « cancer gay ». À La Pitié-Salpêtrière, « notre service est très mal vu, rappelle-t-il. On nous coupe tour à tour l’eau, le gaz, l’électricité, au point qu’il ne nous reste bientôt plus qu’une solution : partir. »

« L’un des mérites de cet ouvrage est de nous rappeler qu’il existe aussi dans ce domaine une « french touch », sorte de génie français », continue Laurent Alexandre. Le Pr Guy Vallancien en est une illustration. Volontiers provocateur, adepte du paradoxe, le célèbre chirurgien revient dans ce livre sur ses sujets de prédilection. Le principe de précaution tout d’abord, qu’il voue aux gémonies : « on ne peut pas imaginer meilleur moyen de bloquer les innovateurs », lance-t-il.

Le Pr Vallancien est lucide sur l’avenir de sa spécialité face à l’arrivée des robots. « Aujourd’hui, c’est encore le chirurgien qui opère, analyse-t-il, mais demain, il pourra clairement être remplacé par un ingénieur-chirurgien manipulant un robot ».

Leçon de sagesse

Ce livre est aussi parfois une leçon de sagesse. Compte tenu des séquelles psychologiques qui peuvent en résulter, le Pr Jean-Michel Dubernard explique son choix de ne plus procéder à des greffes d’une seule main, mais seulement à des greffes bilatérales : « avec une seule main, on se débrouille, mais sans aucune main, on ne peut rien faire, analyse-t-il. Dans ce cas, la greffe est indispensable, voire vitale ».

Tous les praticiens qui s’expriment dans cet ouvrage ont en commun d’avoir été pionniers dans leur discipline mais à l’instar du Pr Laurent Lantieri, précurseur de la greffe du visage, se la jouent modeste. « On n’est jamais tout à fait le premier, juge-t-il, on est juste à la pointe d’un mouvement collectif. »

*« Ces Français qui révolutionnent la médecine », éd. de la Martinière, 274 pages, 19 euros
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

En Bretagne, Benoît Hamon au chevet de praticiens et soignants surmenés

Hamon et Jean-Louis Even

Benoît Hamon, candidat socialiste à l’élection présidentielle, a affiché ce mercredi sa volonté de réduire les inégalités en matière... 1

Coup d'envoi du sport sur ordonnance : « passer de 300 à 60 000 médecins prescripteurs », souhaite Valérie Fourneyron

Valérie Fourneyron

Près de cinq ans après sa mise en place « expérimentale » à Strasbourg, la prescription de Sport Santé sur Ordonnance (SSO) est devenue le... 9

Tarifs hospitaliers : les fédérations redoutent une contrainte financière « insoutenable »

hôpital

Mieux vaut prévenir que guérir : les tarifs officiels ne sont pas encore arbitrés mais l'ensemble des grandes fédérations hospitalières... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter