Un urgentiste passionné de voile va concourir à la Fastnet Race

Un urgentiste passionné de voile va concourir à la Fastnet Race

Sophie Martos
| 21.07.2015
  • De gauche a droite : Marc Guillemot, Cédric Petit Le Manach et Bertrand de Broc.

Le Dr Cédric Petit Le Manach savoure sa chance. Cet urgentiste de 41 ans, qui exerce dans une clinique à Angers, part bientôt avec Marc Guillemot et Bertrand de Broc, deux pointures de la navigation française, pour Cowes, le point de départ de la Rolex Fastnet Race, l’une des courses de voile les plus « mythiques » d’Angleterre.

« C’est un rêve de gosse, reconnaît le médecin, c’est unique de pouvoir naviguer aux côtés de ces deux navigateurs ». Le Dr Petit Le Manach est un habitué des compétitions. Il pratique la voile depuis l’âge de six ans et a déjà participé à plusieurs régates. Cette fois-ci, l’urgentiste a été sélectionné après plusieurs étapes. En effet, la MACSF (Mutuelle d’assurances du corps de santé français) a lancé le 10 juin dernier un appel à candidature auprès de ses sociétaires sur son site Internet pour recruter parmi les professionnels de santé le coéquipier de Bertrand de Broc. Après un premier tri des candidats, la MACSF a retenu six médecins et kinésithérapeutes. Afin de les départager, leur comportement en équipe et leur savoir-faire ont été analysés lors d’une régate, sous l’œil des deux skippeurs chevronnés.

600 milles en deux jours, 300 concurrents

Le Dr Petit Le Manach sera finalement embarqué dans l’aventure. Bertrand de Broc dit avoir apprécié le « CV de marin déjà très complet » de l’urgentiste : « Cédric est doté d’un grand sens relationnel et je pense qu’avec son métier il sera capable de s’adapter à beaucoup de situations. »

L’équipage naviguera sur un IMOCA neuf, un monocoque doté d’une architecture et d’un équipement parmi les plus performants. « Cette course va permettre de tester les dernières innovations du bateau pour préparer le Transat Jacques Vabre puis le Vendée Globe », confie Cédric Petit Le Manach.

L’urgentiste devra parcourir près de 600 milles nautiques (1 111 km) le long de la côte Sud-Ouest de l’Angleterre. Pour tenir, il s’est astreint à un rigoureux programme de préparation physique : 1 h 30 de vélo par jour et une alimentation équilibrée. « Je suis dans un bon état d’esprit, mais ce ne sera pas facile, la mer d’Irlande est animée par des courants forts », poursuit-il. Le 16 août prochain, quelque 300 bateaux s’élanceront vers Plymouth.

« Je vais beaucoup apprendre auprès de Marc Guillemot et Bertrand de Broc. On n’y va pas pour bronzer mais pour gagner », conclut l’urgentiste, ambitieux.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Poursuivis par la députée Catherine Lemorton, trois médecins se défendent de l'avoir diffamée

lemorton

Les Drs Philippe Cuq et Xavier Gouyou-Beauchamps, responsables de l'Union des chirurgiens de France (UCDF), et Jérôme Marty, président de... 9

Essure : le comité d'experts estime qu'il n'est pas nécessaire de modifier la réglementation

essure

Les 8 experts réunis par l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé a conclu que « les données de la... Commenter

Tiers payant, tarifs : la CSMF accuse la caisse d'Ille-et-Vilaine d'« acharnement »

tiers

Un harcèlement administratif peut en cacher un autre. Après le bras de fer entre des généralistes de Romillé (Ille-et-Vilaine) et leur... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter