« Docteure », « doctoresse »... un sondage sur le féminin de « docteur » anime la Toile

« Docteure », « doctoresse »... un sondage sur le féminin de « docteur » anime la Toile

Sophie Martos
| 17.07.2015
  • « Docteure », « doctoresse »... un sondage sur le féminin de « docteur » anime la Toile-1

La docteur ou la docteure ? Jeudi, le service correction du journal « le Monde » a lancé un sondage sur Twitter pour savoir quelle était la meilleure appellation au féminin de « docteur ». Les participants avaient le choix entre « docteur », « docteure », « doctoresse », « doctrice » ou « docteuse »... Les débats furent mouvementés sur réseau social.

Pour certains internautes, « docteur » est un titre obtenu après un doctorat mais l’usage du terme « doctoresse » est souvent retenu par les internautes, même si certains le jugent un peu vieillot.

D’autres optent pour « doctrice » ou « docteure » invoquant la féminisation d’« acteur » en « actrice » ou « auteur » en « auteure ». Des lecteurs ont suivi une autre logique : selon eux, « doctoresse » ou « docteuse » marque bien phonétiquement le genre du médecin femme. Mais le suffixe -euse « semble porter péjoration ».

Quelques francophones venus de Belgique, Canada et Suisse ont dirigé leur vote vers « doctoresse » et « docteure », communément utilisé sur leur territoire. Le débat s’est ouvert sur l’usage des articles définis « le » ou « la » docteur.
 

« Docteure » en tête

Selon les résultats de ce sondage, « docteure » l’emporte avec 79 votes, suivi de « docteur » avec 69 votes, puis « doctoresse » (65), loin devant « doctrice » (14) et « docteuse » (6).

Le débat ne date pas d’hier. Le 14 juin 1984, l’Académie française affirmait que « la distinction des sexes n’était pas pertinente pour rendre compte de la différence entre les genres grammaticaux et que le genre non marqué était préférable, lorsque l’usage ne s’y opposait pas, pour les noms de titres, de professions, de fonctions : le juge, le délégué, le docteur, le président désignent indifféremment un homme ou une femme ; il n’y a pas lieu de créer des équivalents féminins à ces termes (...) Le choix systématique et irréfléchi de formes féminisées établit au contraire, à l’intérieur même de la langue, une ségrégation qui va à l’encontre du but recherché. »

L’esprit de la langue

Plus récemment, l’Académie a fait une mise au point sur la féminisation des noms de métiers et de fonctions après une altercation à l’Assemblée nationale. Un député avait refusé d’appeler la présidente de séance « Madame la présidente » et avait écopé d’un rappel à l’ordre.

 

« Défendant l’esprit de la langue et les règles qui président à l’enrichissement du vocabulaire, l’Académie rejette un esprit de système qui tend à imposer, parfois contre le vœu des intéressées, des formes telles que professeure, recteure, sapeuse-pompière, auteure, ingénieure, procureure, etc., pour ne rien dire de chercheure, qui sont contraires aux règles ordinaires de dérivation et constituent de véritables barbarismes. »

Point barre ! Sinon, au féminin, faut-il selon vous utiliser le médecin ou la médecin ?

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 28 Commentaires
 
Zorgdoc Médecin ou Interne 21.07.2015 à 17h41

A l'hôpital les malades ne se cassent pas la tête, ils disent" Madame" aux femmes médecins et seulement "Docteur" aux hommes médecins... et souvent aussi aux infirmiers et aide-soignants hommes. Lire la suite

Répondre
 
Nicolas H Médecin ou Interne 28.09.2015 à 18h24

OK pour les deux, ma femme, féministe et professeure de lettres, préférant docteure pour sa simplicité, et moi aussi

Répondre
 
Chantal d Médecin ou Interne 28.07.2015 à 12h20

Il n'est jamais trop tard pour les éduquer surtout qu'il y a maintenant plus de femme que d'hommes qui ont réussi leur doctorat en médecine... Je reste madame le docteur ou, à la rigueur, la Lire la suite

Répondre
 
KV L Médecin ou Interne 21.07.2015 à 12h31

Je reste Madame le Docteur (sans E).
C'est un titre.

Répondre
 
Elle et Vire Médecin ou Interne 20.07.2015 à 17h54

Pour Jean-François Mayet, Sénateur (Les Républicains), 75 ans, également maire de Châteauroux, le problème de la désertification médicale est surtout dû à la féminisation de la profession. Selon Lire la suite

Répondre
 
Scalex Médecin ou Interne 20.07.2015 à 12h38

Pour ma belle-mère, c'est "doctoresse" sans discussion possible.

Répondre
 
cyrano Médecin ou Interne 20.07.2015 à 08h37

Est-ce vraiment ce qui importe en ce moment ? Le nom plus que la défense du doctorat lui même ?

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Régime complémentaire et ASV : la retraite « en temps choisi » applicable dès 2017 !

CARMF Médecin retraite

Tout vient à point… Après l'échec en 2014 d'un premier projet de « retraite à la carte » (une réforme du seul régime complémentaire... 1

Contraception Essure : après le lancement d'une action judiciaire, le CNGOF appelle à un recueil fiable des données

Essure

Les micro-implants tubaires Essure de contraception définitive font l'objet d'une première action en justice en France contre le fabricant... Commenter

« Bref, je suis interne d’ortho », la parodie d’un étudiant visionnée près de 400 000 fois

En bref Interne en ortho

Rémi di Francia n’en revient pas. Sa vidéo parodique sur l'internat diffusée le 16 novembre dernier rencontre un énorme succès sur les... 9

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter