« J'avais 17 ans et je voulais soigner... »

« J'avais 17 ans et je voulais soigner... »

11.07.2015
Coup de gueule, avis d’expert, coup de cœur ou témoignage... La rédaction du « Quotidien » distingue chaque semaine un ou plusieurs commentaires, parmi les centaines postés au fil des jours par les lecteurs internautes.

Faut-il encourager les jeunes à faire médecine ? Ce lecteur répond à la question en même temps qu'il nous livre sa (noble) vision du métier.

citation

C'était il y a 55 ans. J'avais 17 ans et je voulais soigner : c'est-à-dire soulager les gens en souffrance en espérant les guérir. Comme tous les médecins de ma génération, je l'ai fait avec la certitude que personne ne pourrait m'en empêcher à condition de m'engager totalement dans cette mission sans compter mes heures de travail, mes nuits sans sommeil, mes vacances sacrifiées, sans même avoir la moindre idée des recettes que je pourrai retirer de cette activité. Ce n'est que très tard qu'il a fallu me rendre à l'évidence que c'était aussi un métier... Voilà le projet qu'il faut proposer à nos jeunes : que ceux qui veulent faire carrière se tournent vers d'autres vocations, il y en a beaucoup de passionnantes, mais que le seul vrai critère de choix ou de sélection soit l'aptitude à faire preuve d'abnégation pour le seul bonheur de soigner. Avec un tel objectif, les médecins n'auront aucun mal à trouver une place dans la société.citation


Posté le 8 juillet 2015 par le Dr D. H.. Voir tous les commentaires sur le sujet : « Les bacheliers veulent faire médecine, ont-ils raison ? »

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
Stéphane B Médecin ou Interne 11.07.2015 à 18h40

« J'ai deux enfants en 6me année de médecine et je les encourage à exercer leur art à l'étranger car pour la France elle aura la médecine qu'elle mérite celle du pays sous développé qu'elle devient Lire la suite

Répondre
 
Cécile M Médecin ou Interne 11.09.2015 à 08h58

Mais quelle honte ! Vos enfants ont fait quasi gratuitement leurs études en France, payées par nos impôts, et ensuite , pourvus de leur précieux diplôme, ils devraient aller en tirer profit à Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Cancer du col de l'utérus : le frottis permet d'éviter 9 cas sur 10

FROTTIS

« Grâce au frottis de dépistage, le cancer du col de l’utérus peut être évité dans 9 cas sur 10 », rappelle l'Institut national du cancer (I... 2

Hamon et Valls, deux candidats qui bousculent les médecins libéraux

hamon valls

Benoît Hamon a créé la surprise ce dimanche en remportant avec 36,3 % des voix le premier tour de la primaire à gauche devant l'ex-Premier... 8

Souffrance des soignants : la plateforme SPS a reçu 250 appels depuis fin novembre, surtout des femmes

sps

La plateforme d'appel* de l'association Soins aux professionnels de santé (SPS), lancée le 28 novembre et présidée par l'ancien patron du... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter