Climat et santé : les scientifiques fourbissent leurs arguments avant la conférence de Paris

Climat et santé : les scientifiques fourbissent leurs arguments avant la conférence de Paris

08.07.2015

En amont de la conférence scientifique internationale sur le réchauffement climatique qui se tient depuis mercredi et jusqu’au 10 juillet à l’Unesco, l’Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé (AVIESAN) et l’INSERM ont organisé à Paris un symposium sur les risques que le changement climatique fait peser sur la santé.

Objectif : fourbir des arguments solides à mettre sur la table de la conférence des Parties de la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP21) qui se déroulera à Paris en décembre prochain.

Virus, cancers et troubles mentaux

Robert Barouki, directeur de recherche à l’INSERM, est formel : « Les arguments s’accumulent pour dire que le changement climatique a des effets sur la santé. Si tout le monde se rappelle en France des conséquences dévastatrices de la canicule, il ne faut pas pour autant oublier que ce phénomène entraîne également l’émergence de maladies infectieuses (chikungunya, dengue) ou l’augmentation des UV et donc des cancers de la peau. »

Si certains impacts du réchauffement climatique sur la santé semblent aisément identifiables, d’autres commencent à poindre au rythme des crises majeures qui se multiplient. C’est ainsi que lors des ravages occasionnés à La Nouvelle-Orléans et à toute la Louisiane par l’ouragan Katrina en 2005, « les craintes se sont naturellement portées sur les risques importants de contamination de l’eau et des aliments », explique Jean-Paul Gaudillière, directeur de recherche à l’INSERM. À l’époque, peu avaient cependant pensé que l’impact sanitaire le plus important qui résulterait de cet événement climatique extrême serait d’ordre psychologique : « Des troubles mentaux, parfois sévères, ont été diagnostiqués après coup chez des milliers de personnes victimes de Katrina. »

Le coût sanitaire comme principal levier

Par la voix de nombreux de ses chercheurs, l’INSERM a souligné « le rôle crucial que la santé et ses acteurs peuvent jouer dans les mois et années à venir pour mettre les enjeux climatiques au cœur des préoccupations de nos sociétés ». Dans une déclaration conjointe du 29 juin dernier, la Société Française de Santé Publique, la Société Française Santé Environnement et le Conseil National de l’Ordre des Médecins français soutenus par leurs partenaires européens et internationaux avaient par ailleurs demandé « aux autorités françaises que les enjeux de santé soient explicitement pris en compte dans les négociations et engagements finaux de la COP 21 ».

Pour Anna Stauffer, responsable à la Health and Environment Alliance, une ONG basée à Bruxelles, « le réchauffement climatique est devenu une urgence sanitaire dont les politiques doivent s’emparer au lieu de persister dans leur déni de réalité ». Pour arriver à les convaincre, les participants ont tous convenu de la nécessité de multiplier les collaborations et les passerelles entre les disciplines concernées et d’organiser une collecte massive de données longitudinales fiables à même d’apporter des preuves scientifiques irréfutables. Une fois ces données corrélées à une échelle de coûts, l’impact sanitaire du réchauffement climatique prendrait des allures de gigantesques pertes économiques auxquelles, les chercheurs l’espèrent, les décideurs ne devraient pas rester insensibles.

Benoît Thelliez
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
Hervé M Médecin ou Interne 10.07.2015 à 01h04

Et les chemtrails quotidiens qui réchauffent un peu plus la marmite, on les arrête quand ?

Répondre
 
Michel G Médecin ou Interne 14.07.2015 à 16h11

« Cher confrère, ignorant le problème, pourrais-tu fournir explications détails et conséquences, travaux scientifiques à l'appui ? Merci. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Hollande jette l'éponge, que va faire Touraine ?

hollande

François Hollande a créé la surprise jeudi 1er décembre en annonçant qu'il ne briguerait pas un second mandat à l'Élysée. Mais avant de... 12

Les amants diaboliques à l'italienne : un médecin et une infirmière accusés d'une dizaine de meurtres à l'hôpital

Laura Taroni

Soupçonnés d'avoir assassiné plusieurs patients en fin de vie, Leonardo Cazzaniga médecin anesthésiste, et sa maîtresse, Laura Taroni, de... Commenter

Plus de 2 300 personnes ont bénéficié d'une PreP depuis sa prise en charge à 100 % en janvier

prep

La ministre des Affaires sociales et de la Santé et des Marisol Touraine a une nouvelle fois défendu le traitement préventif contre le sida... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter