Prescriptions, ambulatoire, transports : comment la CNAM veut réaliser trois milliards d’euros d’économies sur trois ans

Prescriptions, ambulatoire, transports : comment la CNAM veut réaliser trois milliards d’euros d’économies sur trois ans

01.07.2015
  • Prescriptions, ambulatoire, transports : comment la CNAM veut réaliser trois milliards d’euros d’économies sur trois ans - 1

L’Assurance-maladie doit adopter ce jeudi 3 juillet trente propositions pour économiser « trois milliards d’euros sur trois ans » dont environ 715 millions d’euros en 2016. Le rapport annuel intitulé charges et produits, qui doit être présenté jeudi au conseil d’administration de la CNAM, liste une trentaine de pistes de maîtrise des dépenses de santé parmi lesquelles figurent notamment des mesures de prévention, d’amélioration des prescriptions, de réduction des frais de transports, ou de poursuite du développement de la chirurgie ambulatoire.

Plus de 800 millions attendus en trois ans sur l’ambulatoire

Selon ces propositions formulées au gouvernement par l’Assurance-maladie pour le prochain budget de la Sécurité sociale, écourter les durées de séjour à l’hôpital, notamment après un accouchement ou à la suite d’opérations orthopédiques, doit permettre d’économiser à elle seule 836,4 millions d’euros sur trois ans.

Quelque 546,8 millions d’économies sur trois ans peuvent également être réalisées sur les dépenses de transports de patients qui ont explosé ces dernières années en raison d’un recours accru aux taxis. La CNAM propose de renforcer la « responsabilisation financière » des établissements de santé et d’expérimenter « une enveloppe » dédiée.

Les médecins devront également revoir leurs ordonnances, pour poursuivre les efforts déjà réalisés dans la prescription de génériques notamment, ou pour enrayer la hausse des arrêts maladie. Un meilleur respect des recommandations sur les prescriptions de médicaments antidiabétiques permettrait d’économiser 336 millions d’euros.

Mieux maîtriser les innovations coûteuses

La prévention des insuffisances rénales chroniques permettrait également d’économiser 127,5 millions d’euros.

La CNAM préconise une meilleure anticipation et organisation de la diffusion des innovations thérapeutiques coûteuses, pour éviter que des prix exorbitants, comme ceux des nouveaux médicaments contre l’hépatite C, ne viennent grever les dépenses.

Toutes ces pistes recoupent ou s’ajoutent à celles inscrites dans le plan triennal d’économies lancé par le gouvernement, qui vise plus de 10 milliards d’euros d’économies à l’horizon 2017 et repose notamment sur le virage ambulatoire et la pertinence des soins.

Le gouvernement s’est engagé à maîtriser la progression des dépenses d’assurance-maladie à 1,75 % en 2016 ; 3,4 milliards d’euros d’économies devront être réalisés l’an prochain par rapport à la croissance tendancielle des dépenses, rappelle la CNAM.

Avec Afp
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
Patrick C Médecin ou Interne 02.07.2015 à 00h01

« La prévention de l' insuffisance rénale est potentiellement appelante à un partenariat néphrologie - acupuncture . J' ai déjà pris en charge par acupuncture des diabétiques en début d' ascension cré Lire la suite

Répondre
 
Dominique S Médecin ou Interne 01.07.2015 à 23h37

« Sortir plus vite en post-partum c'est plus de consultations pour rien aux urgences pédiatriques et plus de visites "prado" sage-femmes à domicile .... »

Répondre
 
FRANCOIS V Médecin ou Interne 01.07.2015 à 22h48

« La prévention des insuffisances rénales chroniques (127,5 millions d'euros, toujours des chiffres très exacts, presque au centime près) se fait avec des consultations, des examens, des traitements, Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Le programme santé de Fillon trouble (aussi) Les Républicains

Fillon

Y a-t-il quelque chose qui cloche dans le programme santé de François Fillon ? Ses très proches jurent que non mais, au sein des... 6

Bisphénol A, PCB... les femmes enceintes très exposées en France

femme enceinte exposition perturbateur endocrinien

Plus de 70 % de taux d'exposition au bisphénol A, 99,6 % d'exposition à au moins un phtalate, 100 % d'exposition aux pyréthrinoïdes... les... Commenter

Touraine veut-elle imposer un proche à la direction de Gustave-Roussy ?

Touraine veut-elle imposer un proche à la direction de Gustave-Roussy ?-1

Un membre du cabinet de la ministre de la santé Marisol Touraine est pressenti au poste de directeur général adjoint du prestigieux centre... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter