IRM : les radiologues pressent les pouvoir publics de réduire les délais de rendez-vous

IRM : les radiologues pressent les pouvoir publics de réduire les délais de rendez-vous

Sophie Martos
| 30.06.2015
  • IRM : les radiologues pressent les pouvoir publics de réduire les délais de rendez-vous  - 1

La fédération nationale des médecins radiologues (FNMR) réagit après la publication, la semaine dernière de l’enquête 2015 d’Imagerie Santé Avenir (ISA), sur les délais d’attente pour un rendez-vous IRM.

Bien que des progrès aient été réalisés dans la réduction du délai moyen de rendez-vous pour un examen IRM (estimé à 30 jours), l’amélioration est « très insuffisante », selon la fédération.

La FNMR se dit « inquiète », car les progrès ne sont pas à la hauteur de l’objectif des « 20 jours », annoncé dans le Plan cancer 2014-2019. Le syndicat déplore le « sous-équipement chronique » en appareils, avec 12 IRM par million d’habitants, très en deçà de la moyenne européenne située à 20, et loin derrière l’Allemagne qui affiche 30 IRM par million d’habitants. « Les conséquences de ce sous-équipement sont importantes », rappelle la FNMR. Il entretient des inégalités territoriales en matière d’accès aux soins et accentue le risque de perte de chance pour le patient.

IRM ostéoarticulaire, une piste d’amélioration ?

La FNMR a initié l’introduction des IRM à visée ostéoarticulaire dans le but de désengorger les IRM polyvalentes. Les premiers résultats de ces nouvelles installations, publiés également dans l’enquête ISA, suggèrent que les IRM ostéoarticulaires réduisent les délais d’attente à 23 jours.

La fédération « appelle une fois de plus » les pouvoirs publics « à prendre la mesure des efforts qui restent à faire » pour réduire les temps d’attente afin que « chaque patient bénéficie des meilleurs diagnostics et des meilleurs traitements dans les délais les plus brefs ».

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
MARC P Autre Professionnel Santé 30.06.2015 à 23h17

« Le dernier paragraphe lève un coin du voile : C'est l'engorgement des machines polyvalentes par une multiplication d'IRM ostéo-articulaires inutiles, pour des pathologies dégénératives banales qui d Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Cancer du col de l'utérus : le frottis permet d'éviter 9 cas sur 10

FROTTIS

« Grâce au frottis de dépistage, le cancer du col de l’utérus peut être évité dans 9 cas sur 10 », rappelle l'Institut national du cancer (I... 2

Hamon et Valls, deux candidats qui bousculent les médecins libéraux

hamon valls

Benoît Hamon a créé la surprise ce dimanche en remportant avec 36,3 % des voix le premier tour de la primaire à gauche devant l'ex-Premier... 13

Des files d'attente quatre jours par an pour prendre rendez-vousSous le feu des critiques, un ophtalmo gardois défend sa méthode Abonné

Le Dr Thierry Bangil, ophtalmologue à Pont-Saint-Esprit, organise une fois par trimestre une prise de rendez-vous pour le renouvellement de... 2

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter