Appel en faveur de la vaccination après le décès de l’enfant atteint de diphtérie en Espagne

Appel en faveur de la vaccination après le décès de l’enfant atteint de diphtérie en Espagne

29.06.2015
  • Appel en faveur de la vaccination après le décès de l’enfant atteint de diphtérie en Espagne - 1

Un petit garçon, âgé de 6 ans, et qui n’avait pas été vacciné contre la diphtérie, est décédé ce week-end en Espagne, a annoncé samedi l’hôpital Vall d’Hebron de Barcelone, où il était soigné depuis le début du mois de juin. Il s’agissait du premier cas de diphtérie en Espagne depuis presque 30 ans.

La très grande majorité des médecins exerçant en Espagne n’ayant pas connu de cas de diphtérie dans leur pratique, l’enfant, originaire de la ville d’Olot, avait été diagnostiqué tardivement – 5 jours après l’apparition des premiers symptômes. Son traitement a ensuite, lui aussi, été retardé, en raison de la difficulté à trouver l’antitoxine nécessaire. Les demandes adressées à l’Organisation mondiale de la santé (OMS), aux États-Unis et à l’Union européenne sont restées sans effet. Le sérum a finalement été envoyé en urgence par les autorités russes, où la diphtérie continue de circuler.

Au total, sur les 150 personnes de l’entourage placées sous surveillance, neuf enfants et un adulte ont été contaminés par la bactérie, mais sans développer la maladie, tous étant vaccinés, selon les services de santé de Catalogne.

Il n’y a pas de risque zéro

La contamination de l’enfant que les parents avaient refusé de vacciner par peur d’effets secondaires, a relancé la polémique sur les risques des vaccins et de l’absence de vaccination en Espagne. « Nous lançons un appel aux parents : qu’ils vaccinent leurs enfants », a martelé samedi le responsable de la santé de la région de Catalogne, Boi Ruiz, au cours d’une conférence de presse. Au sujet des potentiels effets secondaires liés au vaccin, ce dernier a rajouté : « Il n’y a pas de risque zéro. Mais ce qu’on ne peut pas faire, c’est utiliser le fait qu’il n’y ait pas de risque zéro pour créer une peur chez les parents vis-à-vis du vaccin ». Et ce dernier de conclure : « Qu’il nous arrive quelque chose comme ça dans un pays ou l’accès à la vaccination est gratuit et universel doit, en tant que société, nous faire réfléchir. »

Début juin, les parents de l’enfant décédé, ressentant « une profonde culpabilité », avaient déclaré qu’ils estimaient avoir été « trompés » par les groupes anti-vaccination.

Pour rappel, la diphtérie, qui a été la première cause de mortalité infantile à la fin du XIXe siècle, a quasiment disparu d’Europe avec l’avènement de la vaccination dans les années 1920.

Clémentine Wallace
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
Michel d Médecin ou Interne 30.06.2015 à 10h49

« Il n'y a pas de quoi être joyeux... »

Répondre
 
Marie-Noël W Médecin ou Interne 30.06.2015 à 00h05

« Comme externe de l'APHP dans les années 70 j'ai vu mourir des enfants en réanimation des complications de la rougeole. Criminels ceux qui s'opposent aux vaccinations pour quelques incidents, certes Lire la suite

Répondre
 
anthélix Médecin ou Interne 29.06.2015 à 21h30

« Rescapé de la diphtérie que j'ai contractée en 1941 à l'âge de 2 ans, je m'insurge contre les irresponsables (dont malheureusement des gens qui se disent médecins) qui s'opposent aux vaccinations. Lire la suite

Répondre
 
Raphaël L Médecin ou Interne 29.06.2015 à 21h25

« Et en France, la rumeur anti-vaccination s'est bien enflée ces derniers mois. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Pollution de l'air : la DGS appelle à la vigilance pour les plus vulnérables

alternee

Alors que l'épisode de pollution de l'air aux particules fines PM10 s'étend sur l'Ile-de-France, les Hauts-de-France, la Normandie, le... Commenter

À Reims, la corpo et le CHU déroulent le tapis rouge aux nouveaux internes

À Reims, la corpo et le CHU déroulent le tapis rouge aux nouveaux internes-1

Le comité des internes de Reims Champagne-Ardenne (CIRC) et le CHU de Reims organisent depuis deux ans une journée pour accueillir les... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter