L’urologie en médecine générale - Bilan prostatique : la place de l’IRM

L’urologie en médecine généraleBilan prostatique : la place de l’IRM

25.06.2015

Évaluée depuis plusieurs années dans le diagnostic et le bilan préthérapeutique du cancer de la prostate, l’IRM multiparamétrique permet de mieux détecter et localiser les tumeurs agressives qui peuvent échapper aux biopsies systématisées non ciblées. Elle est aujourd’hui indiquée de façon bien établie après une première série de biopsies négatives et se fait une place grandissante pour préparer une première séance de biopsies. Le point avec les Drs Yann Neuzillet, membre du comité de cancérologie de l’Association française d’urologie, et Antoine Scherrer, responsable du service d’imagerie médicale à l’Institut mutualiste montsouris.

  • Le but du dépistage du cancer de la prostate est de diagnostiquer et de ne traiter que les...

Le but du dépistage du cancer de la prostate, dont le traitement expose à des complications urinaires et sexuelles, est de diagnostiquer et in fine de ne traiter que les tumeurs évolutives, agressives, et non pas les tumeurs cliniquement non significatives.

Le dépistage individuel s’est jusqu’alors fondé sur le dosage du PSA et la réalisation par voie transrectale de biopsies systématisées échoguidées. Mais cette approche s’est heurtée à un double problème : le diagnostic fréquent...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Cancer du col de l'utérus : le frottis permet d'éviter 9 cas sur 10

FROTTIS

« Grâce au frottis de dépistage, le cancer du col de l’utérus peut être évité dans 9 cas sur 10 », rappelle l'Institut national du cancer (I... 2

Hamon et Valls, deux candidats qui bousculent les médecins libéraux

hamon valls

Benoît Hamon a créé la surprise ce dimanche en remportant avec 36,3 % des voix le premier tour de la primaire à gauche devant l'ex-Premier... 8

Souffrance des soignants : la plateforme SPS a reçu 250 appels depuis fin novembre, surtout des femmes

sps

La plateforme d'appel* de l'association Soins aux professionnels de santé (SPS), lancée le 28 novembre et présidée par l'ancien patron du... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter