Grève à l’AP-HP : cette fois, le dialogue reprend entre Martin Hirsch et les syndicats

Grève à l’AP-HP : cette fois, le dialogue reprend entre Martin Hirsch et les syndicats

Sophie Martos
| 18.06.2015
  • Grève à l’AP-HP : cette fois, le dialogue reprend entre Martin Hirsch et les syndicats  - 1

Le climat semblait se réchauffer jeudi à l’Assistance Publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP), le directeur général Martin Hirsch étant parvenu à renouer enfin le dialogue avec les syndicats sur la réforme du temps de travail et des 35 heures, en dépit d’une quatrième journée de grève à l’appel de l’intersyndicale (CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, Sud, FO, UNSA).

Distribution de flyers, musique et chansons détournées étaient au programme ce jeudi devant le siège parisien de l’AP-HP avec des slogans calqués sur les précédentes mobilisations (« travailler plus pour galérer plus »...). Mais le taux de grévistes s’établissait à 12,47 % en fin de matinée, selon la direction, moitié moins que lors des trois dernières journées de mobilisation. La sauvegarde des RTT, la demande d’embauches et une réelle réduction du temps de travail étaient encore à l’ordre du jour.

Dès mercredi en réalité, un dialogue approfondi entre la direction et les syndicats avait repris pendant sept heures (jusqu’une heure du matin). Un nouveau calendrier a été proposé, sur un ton plus apaisé et constructif et sur de nouvelles bases, de source syndicale. « C’est une avancée », confirme au « Quotidien » Rose May Rousseau, secrétaire générale de la CGT. « Nous avons progressé sur la feuille de route qu’on pourra modifier, les revendications du personnel ont été prises en compte. On espère trouver une issue à ce conflit », précise-t-elle.

Etablir un diagnostic partagé

Le directeur général Martin Hirsch s’est montré à l’écoute et s’est surtout donné du temps.

L’expérimentation programmée de réorganisation du temps de travail dans les sites pilotes a été revue et précisée. Il a été décidé que ce serait une phase de diagnostic partagé et « un dialogue de proximité au plus près des unités de soins jusqu’au mois de septembre », note l’intersyndicale. Les représentants du personnel seront inclus dans ces futures enquêtes sur les conditions de travail (juin, juillet et septembre). Ils pourront sélectionner les services, les plus représentatifs possibles. La négociation proprement dire reprendra à l’automne sur la base d’un nouveau document.

La question des retenues sur salaires a également été abordée. La direction générale s’engagerait à étaler les retenues sur salaires pour absences de service fait, un « soulagement » pour de nombreux agents.

Une délégation de l’intersyndicale était à nouveau reçue par la direction jeudi après-midi.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Hollande jette l'éponge, que va faire Touraine ?

hollande

François Hollande a créé la surprise jeudi 1er décembre en annonçant qu'il ne briguerait pas un second mandat à l'Élysée. Mais avant de... 12

Les amants diaboliques à l'italienne : un médecin et une infirmière accusés d'une dizaine de meurtres à l'hôpital

Laura Taroni

Soupçonnés d'avoir assassiné plusieurs patients en fin de vie, Leonardo Cazzaniga médecin anesthésiste, et sa maîtresse, Laura Taroni, de... Commenter

Plus de 2 300 personnes ont bénéficié d'une PreP depuis sa prise en charge à 100 % en janvier

prep

La ministre des Affaires sociales et de la Santé et des Marisol Touraine a une nouvelle fois défendu le traitement préventif contre le sida... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter