Les anophèles vecteurs du paludisme peuvent aussi transmettre des bactéries

Les anophèles vecteurs du paludisme peuvent aussi transmettre des bactéries

10.06.2015
  • Les anophèles vecteurs du paludisme peuvent aussi transmettre des bactéries - 1

Des chercheurs français ont mis en évidence, pour la première fois, que les anophèles, les moustiques qui transmettent le Plasmodium, le parasite responsable du paludisme, sont également vecteurs d’une bactérie, Rickettsia Feli. Cette découverte inattendue de l’équipe du Pr Philippe Parola, chef du service des maladies Infectieuses à l’hôpital de la Timone (Marseille) et de l’équipe « Entomologie médicale » de l’Unité de recherche en maladies infectieuses et tropicales émergentes à l’université d’Aix-Marseille est publiée cette semaine dans « Proceedings of the National Academy of Science ».

Les rickettsioses : maladies émergentes

« C’est la première démonstration au monde que des moustiques peuvent transmettre non seulement des parasites et des virus, mais aussi des bactéries », soulignent les auteurs. Alors que certaines rickettsioses, comme la fièvre boutonneuse méditerranéenne ou la maladie de Lyme, sont connues depuis longtemps, d’autres ont été découvertes plus récemment, ces dix dernières années. R. felis, décrite en 2002, est responsable de fièvre typhoïde. Récemment, des équipes ont montré qu’en zone tropicale, notamment en Afrique subsaharienne, R. felis était impliquée dans 10 à 15 % des cas de fièvres inexpliquées.

Un nouveau vecteur

Jusqu’à présent, la communauté scientifique avait identifié et reconnu un seul vecteur de transmission de cette bactérie à l’homme : la puce. Cependant, dans certains pays où la prévalence des infections par R. felis est particulièrement élevée, comme au Sénégal, les puces n’ont pas été impliquées dans la transmission de la bactérie, explique l’auteur principal de l’étude, le Pr Philippe Parola, contacté par « le Quotidien ». De même, les chercheurs ont constaté que les infections par R. felis étaient particulièrement prévalentes dans les régions où le paludisme est endémique. Et si la bactérie était également transmise par le biais des moustiques anopheles gambiae ? C’est l’hypothèse que le Pr Parola et ses collègues ont explorée.

Côté paillasse

Dans leur laboratoire, les chercheurs ont nourri des A. gambiae avec du sang infecté par R. felis. Ils ont retrouvé l’ADN de la bactérie dans les tissus des moustiques, jusqu’à deux semaines après ce repas test. L’ADN bactérien a également été retrouvé sur les morceaux de coton ayant servi, plus tard, à nourrir ces mêmes moustiques avec du sucrose – ce qui suggère que les moustiques peuvent transmettre la bactérie par le biais salivaire. Les chercheurs ont en effet retrouvé R. felis dans les glandes salivaires des moustiques infectés.

Les chercheurs sont ensuite passés à des expériences sur l’animal : lorsque les moustiques ont « piqué » des souris saines, ces dernières ont développé une rickettsiose, de façon transitoire. Conclusion de ces travaux : les moustiques vecteurs du paludisme peuvent également transmettre R. felis. Reste à savoir s’ils le font dans la nature et si d’autres moustiques peuvent également être impliqués.

Clémentine Wallace
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Soutien de Fillon, l'ex-PDG d'Axa se défend d'avoir inspiré son programme Sécu

Henri de Castries

C'était un secret de Polichinelle : l'ancien PDG du groupe d'assurance Axa, Henri de Castries, a rendu public ce mardi son engagement clair... 1

Appel à témoignagesTiers payant obligatoire : ça coince ou pas, vos retours d’expérience ?

1/3

Les médecins n’ont plus le choix. L’obligation du tiers payant sur la part remboursée par la Sécurité sociale est devenue effective le 1er... 56

Avec la salle de consommation à moindre risque, « 8 000 injections n'ont pas eu lieu dans l'espace public », dit le Dr Jean-Pierre Lhomme (Gaïa)

salle shoot

Le 17 octobre 2016, s'ouvrait, dans des locaux attenants à l'hôpital Lariboisière (AP-HP), la salle parisienne de consommation à moindre... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter