Contre la loi de santé, plus de 50 % de cabinets libéraux fermés les 3 et 4 juin dans l'Ain

Contre la loi de santé, plus de 50 % de cabinets libéraux fermés les 3 et 4 juin dans l'Ain

Henri de Saint Roman
| 04.06.2015
  • Contre la loi de santé, plus de 50 % de cabinets libéraux fermés les 3 et 4 juin dans l'Ain -1

Ils ont appelé leur mouvement « le printemps des Ainsoumis ». Mobilisés par le Dr Brice Durafour, généraliste à Ambérieux-en-Dombes (Ain), plus de 50 % des libéraux du département ont fermé leur cabinet les 3 et 4 juin, pour manifester leur opposition au projet de loi de santé du gouvernement, et à sa mesure phare, le tiers payant généralisé.

Dans le secteur de Bellegarde, qui jouxte la Suisse, les Ainsoumis assurent même que 95 % des cabinets libéraux avaient porte close. Selon le « Dauphiné Libéré », un seul généraliste a continué à exercer les 3 et 4 juin dans ce secteur.

Une grève lancée par mail

Brice Durafour n’a pas eu beaucoup à insister pour déclencher le mouvement de fermeture. Il y a environ 10 jours, raconte-t-il au « Quotidien », ce généraliste envoyait un mail aux 500 médecins libéraux du département pour leur proposer de manifester leur opposition.

« Il faut dire que le printemps de Roanne, et le mouvement MST 71 nous ont marqués », reconnaît-il. En moins de huit jours, la moitié des effectifs libéraux du département se ralliait à son projet, et la date des 3 et 4 juin était adoptée. Tout s’est passé par échanges électroniques, sans réunion physique des praticiens.

Des suites à prévoir

Les libéraux du département proposent aussi à leurs patients de signer une pétition qui sera transmise au ministère de la Santé. La contestation se propage aussi sur internet. Une page Facebook, « le printemps des Ainsoumis », a été créée. Elle permet aux praticiens de maintenir la pression et de mettre en ligne les initiatives locales.

Brice Durafour insiste : « notre mouvement est asyndical et apolitique, nous sommes réunis par notre opposition à ce projet de loi ».

Le 13 juin, comme beaucoup d’autres, le Dr Durafour participera à la réunion de la coordination nationale qui se tiendra à l’hôpital Cochin. « Si les confrères le veulent, conclut-il, le printemps des Ainsoumis aura une suite ».

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 7 Commentaires
 
avatar Médecin ou Interne 05.06.2015 à 10h04

« Cochin, c'est samedi amphi Luton, à quelle heure ? »

Répondre
 
biba56 Médecin ou Interne 05.06.2015 à 18h39

« 15 h »

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 05.06.2015 à 14h13

« 15h, il me semble ? A vérifier sur le site de l'UFML »

Répondre
 
JEAN B Médecin ou Interne 05.06.2015 à 08h07

« Bravo et merci à nos confrères de l'Ain. La quasi-unanimité des médecins contre ce projet de loi liberticide, la multiplication des mouvements, marqueront l'Histoire. Mais le gouvernement, le présid Lire la suite

Répondre
 
ANNE B Médecin ou Interne 05.06.2015 à 07h27

« Bravo, moi en gironde, les médecins ne bougent pas !! Désastreux, avis aux girondins peut être pouvons nous monter un mouvement similaire ? »

Répondre
 
FRANCOIS D Médecin ou Interne 05.06.2015 à 00h43

« Bravo les Ainsoumis ! Vos voisins Mâconnais de Saône et Loire (dont je fais parti) ont également fait la grève ces 3 et 4 juin : plus de 80 % des cabinets de Mâcon et environ étaient fermés ces deux Lire la suite

Répondre
 
ALAIN C Médecin ou Interne 04.06.2015 à 22h59

« Bravo, enfin des médecins qui montrent l'exemple, qui arrivent à s'unir pour une action commune.
Pourquoi est-ce si difficile de se mobiliser en masse contre une loi débile proposée par une ministr Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Hollande jette l'éponge, que va faire Touraine ?

hollande

François Hollande a créé la surprise jeudi 1er décembre en annonçant qu'il ne briguerait pas un second mandat à l'Élysée. Mais avant de... 23

Les amants diaboliques à l'italienne : un médecin et une infirmière accusés d'une dizaine de meurtres à l'hôpital

Laura Taroni

Soupçonnés d'avoir assassiné plusieurs patients en fin de vie, Leonardo Cazzaniga médecin anesthésiste, et sa maîtresse, Laura Taroni, de... Commenter

Plus de 2 300 personnes ont bénéficié d'une PreP depuis sa prise en charge à 100 % en janvier

prep

La ministre des Affaires sociales et de la Santé et des Marisol Touraine a une nouvelle fois défendu le traitement préventif contre le sida... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter