Tiers payant : les médecins défendent plus leurs intérêts que la santé, selon Capital

Tiers payant : les médecins défendent plus leurs intérêts que la santé, selon Capital

01.06.2015

Tracasseries administratives, déresponsabilisation des patients, étatisation de la médecine… Pour « Capital », aucun des arguments avancés par les médecins pour dénoncer la généralisation du tiers payant ne tient la route. Dans un article publié en ligne, le magazine démonte une à une les objections des syndicats et conclut que cette fronde des praticiens cache en réalité « le sentiment d’être mal aimés » et « pour beaucoup d’entre eux », de « ne pas être rémunérés à leur juste prix ».

Un système trop complexe à mettre en place ? Pour « Capital », le casse-tête des remboursements, « devrait se régler ». « Marisol Touraine a en effet décidé de déléguer toute la gestion administrative de l’affaire à la Sécu : c’est elle qui réglera les médecins jusqu’au dernier centime, et qui se chargera de récupérer l’argent auprès des mutuelles » écrit le magazine. Sauf que rien n’est décidé à ce stade… et que les mutuelles sont opposées à ce dispositif.

L’étatisation ? « Fantasmagorie » selon Capital

La déresponsabilisation des patients et son corollaire l’aggravation des comptes de la Sécu ? « Il est rare de voir autant de médecins s’intéresser à l’équilibre des comptes sociaux » ironise « Capital » qui avance que cet argument « n’est corroboré par aucune étude, ni par aucune expérience dans les pays voisins ».

L’étatisation de la médecine ? « Cela relève de la fantasmagorie, explique le mensuel. Cela fait bien longtemps que les praticiens sont payés par la Sécu, autrement dit avec l’argent public. »

Capital reconnaît toutefois que les généralistes n’ont pas vu leurs tarifs augmentés depuis des années. Quoique… « L’assurance maladie leur a certes ajouté ces dernières années de nombreuses primes, si bien qu’ils ne s’en sortent en définitive pas si mal ».

Finalement, croit savoir Capital, si les médecins râlent c’est qu’ils « doivent effectuer des journées éreintantes (57 heures en moyenne par semaine, selon le ministère) et sacrifier... le tiers de leurs week-ends. Le vrai tiers payant qui les ennuie, c’est ça. »

S. L.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 24 Commentaires
 
FRANCOIS C Médecin ou Interne 21.06.2015 à 22h36

« Lorsque les journalistes de CAPITAL seront malades, et cela va venir car ils vont vite être des vieux aussi,
et bien ils auront par leurs commentaires favorisé la mort des médecins libéraux " qui n Lire la suite

Répondre
 
pierre louis P Médecin ou Interne 24.09.2015 à 22h32

« Bien d'accord: dans notre pays on peut n'importe quoi, si on n'est pas un professionnel de la chose ( bouh le sale lobbyste, profiteur ignorant etc...) il ne peut survivre dans notre malheureux pays Lire la suite

Répondre
 
Sans ROSP Médecin ou Interne 15.06.2015 à 22h06

« C'est au moins une bonne raison de ne plus jamais acheter ce torchon, qui parle de ce qu'il ne connaît pas .
Si ils prenaient le temps de venir faire les rapprochement de nos tiers payant actuel , Lire la suite

Répondre
 
yannick j Médecin ou Interne 06.06.2015 à 10h37

« Ce qui est vrai, c'est que nous ne sommes pas de vrais libéraux. Le paiement est garanti grâce à la SECU. Avantage: on est payés; Inconvénient: on est mal payés. Et, avec l'éclatement de la rémunér Lire la suite

Répondre
 
Etienne LB Médecin ou Interne 03.06.2015 à 14h10

« Un journal économique libéral critiqué par des professionnels dit libéraux.
Il est où le libéralisme ? »

Répondre
 
Frédérique N Médecin ou Interne 03.06.2015 à 11h09

« Comprenez-vous pourquoi je jette l'éponge après 20 ans de bons et loyaux services ... envers mes patients . Je rejoins les rangs du salariat avec une feuille de paie, un salaire net, plus de compta, Lire la suite

Répondre
 
KLAUSS Médecin ou Interne 17.09.2015 à 17h46

Ce sera pas mieux !

Répondre
 
pierre louis P Médecin ou Interne 24.09.2015 à 22h36

« Régulateur 15 attaché contractuel depuis 20 ans: on me propose de revenir en honoraires pour pouvoir avoir les sous pour assurer H 24; ils rêvent ? »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Épilepsie : l'ANSM alerte sur le risque de décès liés à l'utilisation hors AMM du Prodilantin

ansm

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) met en garde les médecins des services d'urgence, de... Commenter

Calomniée mais confortée, l'interne Sabrina Ali Benali s'explique

Sabrina Ali Benali

Sa vidéo postée sur Facebook le 11 janvier a été vue 11 millions de fois. Un record. L’interne Sabrina Ali Benali y interpelle la ministre... 46

Primaire à gauche : pleins feux sur la santé, la protection sociale et les mutuelles !

debat

Jeudi soir, la première demi-heure du troisième débat de la primaire à gauche a montré à quel point la santé et la protection sociale sont... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter