Des cabines de consultation à distance bientôt en service dans le Var

Des cabines de consultation à distance bientôt en service dans le Var

Henri de Saint Roman
| 27.05.2015
  • Des cabines de consultation à distance bientôt en service dans le Var - 1

L’objet ressemble un peu à une cabine de Photomaton. Mais la comparaison s’arrête là. la consult Station imaginée par l’entreprise française H4D (Health for development), est en fait une cabine de consultation médicale à distance.

Si le Conseil général du Var, partenaire de l’opération (avec la mairie d’Aups, l’ARS, le SAMU 83 et le SDIS), donne son aval définitif, cette cabine de consultation sera installée dès le 13 juin prochain dans une caserne de pompier à Aups, dans le Var. Elle permettra à des patients isolés de bénéficier d’une consultation médicale (régulée par le 15) dans le cadre de la permanence des soins. Le Dr Sydney Sebban, directeur médical de H4D est catégorique : « ça n’est pas de la médecine du pauvre. C’est une vraie médecine de qualité, à distance ». Elle est juste rendue nécessaire par la raréfaction de l’offre médicale libérale.

« Étrangement confortable »

Guidé par un pompier, le patient s’installe dans la cabine. En face de lui, un écran où apparaît le médecin, confortablement installé devant son ordinateur, dans la maison médicale de garde du Luc (Var). Le praticien peut interroger le patient, et prendre à distance un certain nombre de données biométriques comme la tension, le rythme cardiaque, le taux d’oxygène dans le sang, le poids et la taille, la température, ou encore l’indice de masse corporelle. Il y a même un otoscope, un dermatoscope et un stéthoscope.

« C’est étrangement confortable », reconnaît le Dr Nicolas Riant, qui assure des gardes à la MMG du Luc. Avec plusieurs confrères, il a déjà testé la cabine, et juge que les consultations à distance, « ça devient presque un jeu, il faut juste apprendre au patient à se servir des capteurs ». Il faut aussi que le patient soit « un minimum éveillé », et apte à comprendre les ordres simples que lui adresse le praticien pour mettre en œuvre lui-même les appareils de mesure.

18 mois d’expérimentation

En fin de consultation, le médecin rédige une ordonnance qui est imprimée directement dans la cabine. Le patient, depuis la Consult Station, introduit sa carte Vitale dans le lecteur intégré. Quant au médecin, il est rémunéré comme pour un acte normal de PDS.

D’une durée de 18 mois renouvelable, l’expérimentation fera l’objet d’une évaluation. H4D se refuse à ce stade à faire un pronostic sur le nombre de cabine de Consult Station qui pourraient être vendues. Mais l’entreprise reconnaît que les besoins pourraient se chiffrer à plusieurs unités par département.

Cette modernité à un prix. La Consult Station vaut 120 000 euros pour le modèle le plus élaboré. Pour un modèle plus basique, permettant un nombre plus limité de captures de données biométriques, il faut compter environ 80 000 euros.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
FRANCOIS C Médecin ou Interne 06.06.2015 à 20h29

« Prevoir un capteur que le patient se mettra au bout de l'index pour se faire un toucher rectal ! »

Répondre
 
KLAUSS Médecin ou Interne 30.05.2015 à 19h47

« Bon,bon,bon,bon,bon,bon,.......
Alors petite question ?
Normalement c'est pour tous les patients (sans distinction d’âge et de sexe et de religion. Alors je me demande quelle sera la réaction , Lire la suite

Répondre
 
Leila O Médecin ou Interne 29.05.2015 à 20h50

« Rien ne peut substituer le contact humain, l'échange qui rassure, soulage ou guérit ! Faute d'une solution en amont, peut être cette "prothèse" devient-elle nécessaire ? »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Macron, l'homme qui rendra le tiers payant « généralisable » et investira 5 milliards dans la santé

macron

Dans notre sondage exclusif, les médecins libéraux avaient placé Emmanuel Macron dans le duo gagnant du premier tour, juste derrière... Commenter

Le Pen, la candidate qui ne promet « pas la lune » aux médecins et veut supprimer l'AME

le pen

Comme son père était parvenu à le faire en 2002, Marine Le Pen s'est qualifiée au second tour de l'élection présidentielle, où elle sera... Commenter

Présidentielle 2017 : le comparatif des programmes santé

Présidentielle 2017 : le comparatif des programmes santé-1

Demandez le programme ! À l'approche du premier tour de l'élection présidentielle, « le Quotidien » a synthétisé – sans filtre – les... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter